• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque d'épidémies, famines...

Irak : faute d'argent, l'ONU ferme 184 services de santé

Dans un communiqué, l'ONU vient d'indiquer que 184 services de santé de première nécessité ont été suspendus en raison du manque de fonds destinés aux activités humanitaires. Les humanitaire sur place craignent le pire. 

Irak : faute d'argent, l'ONU ferme 184 services de santé Burhan Ozbilici/AP/SIPA

  • Publié le 31.07.2015 à 18h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Guerre, terrorisme, et maintenant crise humanitaire, tous les drames du monde s'abattent malheureusement sur l'Irak. Selon BBC Afrique, 184 programmes de première nécessité ont été suspendus dans le pays en raison du manque de financement des activités humanitaires. D'après l'Organisation des Nations Unies (ONU), ce sont 500 000 enfants qui ne seront pas immunisés, entraînant un risque d'épidémie de rougeole et de retour de la polio.

 

Plus de rations alimentaires pour 1 million de personnes 

Pire encore, dans un communiqué de presse, l'ONU indique que « cette situation financière a déjà conduit à réduire les rations alimentaires pour un million de personnes ». De plus, près du tiers des programmes liés à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène ont été fermés et d'autres programmes connaîtront le même sort fin juillet, est-il écrit dans ce texte. Les programmes d'assistance aux femmes et filles qui souffrent des séquelles de violences sexuelles seront aussi suspendus.

 

L'ONU au bord de la banqueroute

Pour rappel, l'ONU avait lancé le 4 juin un appel pour recueillir 500 millions de dollars afin de faire face à la crise humanitaire en Irak. Seulement 15 % de ces fonds ont été obtenus. « Au moment où les gens en Irak ont le plus besoin de nous, on les laisse tomber », a déploré la coordinatrice humanitaire de l'Onu pour l'Irak, Lise Grande, dans des propos rapportés par l'Agence France Presse. Selon elle,« environ 10 millions d'Irakiens auront un besoin vital d'aide d'ici la fin 2015 ». Notamment à cause des jihadistes de l'Etat Islamique qui ont lancé leur offensive en juin 2014, conquérant de larges territoires de l'Irak.

Une bonne nouvelle toutefois, des pays commencent déjà à répondre à cet appel de l'ONU. Sur son site Internet, Itélé indique qu'au lendemain de la parution du communiqué de l'ONU « une nouvelle aide du Japon est arrivée. Elle s'élève à 10 millions d'euros », précisent ces journalistes. Pour ce geste de générosité, Lisa Grande a d'ores et déjà remercié le Japon en précisant que la générosité du gouvernement nipppon aiderait l'ONU « à garder ouvert plusieurs programmes de santé dans les mois prochains », sans toutefois en préciser le nombre. 
Reste aux autres pays à suivre l'exemple japonais. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES