• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux États-Unis et au Canada uniquement

Accidents domestiques : Ikea rappelle les commodes « Malm »

Ce mardi, Ikea appelle tous les détenteurs américains et canadiens de commodes « Malm » à rendre leur meuble. Ce dernier, non fixé correctement au mur, a provoqué la mort de cinq enfants.   

Accidents domestiques : Ikea rappelle les commodes « Malm » Epictura/Blinow61

  • Publié le 29.06.2016 à 15h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Chez Ikea, il n'y a malheureusement pas que les prix qui sont renversants... En mars dernier, un jeune enfant américain a trouvé la mort après s’être fait écraser par la commode Ikea "Malm" ; cette dernière s’était renversée sur lui. Et ce n’est malheureusement pas la première victime. Entre 2003 et 2014, cinq autres enfants sont décédés dans des conditions similaires. Suite à la polémique suscitée par ces accidents et par mesure de prévention, Ikea rappelle ce mardi tous ces meubles « Malm », mais uniquement aux États-Unis et au Canada. Une mesure exclusive qui pourrait bien épargner au groupe des poursuites judiciaires, si un nouvel incident survenait. 

Près de 30 millions de meubles sont rappelés, estime le leader mondial de l’ameublement. Ces treize dernières années, 78 millions de commodes de la gamme Malm ont été vendues dans le monde. Dans la plupart des cas, cette commode n’est pas fixée au mur, elle est donc susceptible de se renverser lorsque les plus jeunes tentent de s’y agripper.

« Nous rappelons tous les meubles de la gamme Malm aux États-Unis », annonce sur son compte twitter Ikea 

 

 

Aucun incident en France

En France, « aucun incident n’a été relevé », souligne à Pourquoidocteur la direction d’Ikea France. Et pour éliminer tous les risques, une seule recommandation : « Fixer la commode au mur ». Car, comme le rappelle la direction, les kits de fixation sont obligatoires et livrés avec la commode. Et si les clients les ont égarés, « ils peuvent les retrouver sur notre site internet ou en magasin ». Quant au cinq drames survenus en Amérique du Nord, la porte-parole du groupe, Kajsa Johansson, rappelle à l’AFP que les commodes « n’étaient pas attachées au mur », alors que la fixation est censée être obligatoire. 

En 2015, au regard de l’imprudence de nombreux clients, Ikea avait même lancé une campagne pour encourager les bricoleurs à fixer leur meuble au mur. Mais cette dernière ne semble pas avoir été entendue par tout le monde. 

« Aidez à prévenir les blessures et décès liés aux meubles qui se renversent en partageant ces conseils avec vos amis », encourage le groupe sur son compte Twitter. 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité