Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Que penser des régimes extrêmes ?

Végétalisme et paléolithique sont des régimes "extrêmes". Avant de s'y aventurer, mieux vaut discuter avec un nutritionniste. Le Dr Patrick Serog rappelle les précautions d'usage.


  • Publié 01.02.2013 à 19h42
  • |
  • |
  • |
  • |


La végétarisme ne semble pas avoir d'inconvénients nutritionnels pour peu qu'il soit appliqué en respectant les règles alimentaires de diversité. Pour le végétalien, c'est une autre histoire. Il exclut la viande et le poisson, mais aussi tous les produits animaux. Il expose de ce fait à des déficits potentiellement sévères qui peuvent être lourds de conséquences notamment chez le jeune enfant.
Concernant le "paléolithique", il s'agit là d'un régime préhistorique qui doit se rappocher le plus possible du repas de nos ancêtres. C'est un un mode d'alimentation de type exclusion qui n'a jamais prouvé sur le long terme un bénéfice pour la santé. Le Dr Patrick Serog prodigue donc quelques conseis pour ceux qui seraient tentés par ces régimes de "l'extrême".

 

Les réponses du Dr Patrick Serog,
médecin nutritionniste à Paris




Manger végétalien, est-ce mieux pour ma santé?

Le régime végétalien peut-il faire maigrir?

Les carences possibles et comment y remédier?

Le menu type d'un végétalien?

Et qu'entend-t-on par régime "paléolithique"?

Ce régime a-t-il lui aussi des bienfaits?

Peut-on suivre ce type de régime sur le long terme?

Comme nos ancêtres le paléolithique mange-t-il la viande crue?

Les enfants peuvent-ils suivre un régime aussi extrême?

 

pourquoi-docteur.com: Manger végétalien, est-ce mieux pour ma santé?

Dr Patrick Serog: L'avantage du végétalisme, c'est la consommation en quantité importante de végétaux, de légumes, et de céréales le plus souvent complètes, mais aussi de légumineuses. C'est un régime qui va diminuer la glycémie (le taux de sucre dans le sang). De plus, c'est une alimentation qui est bonne pour prévenir un certain nombre de cancers, particulièrmeent les cancers colorectaux que l'on a dans le gros intestin, et en ce sens, c'est favorable.



Le régime végétalien peut-il faire maigrir?

Dr Patrick Serog: Il est sûr que tout changement alimentaire par rapport à ce que l'on faisait avant, nous fait perdre du poids, et le végétalisme encore plus que les autres. Quand on va se nourrir uniquement de végétaux, on va manger des quantités alimentaires nettement inférieures à ce que l'on mangeait avant. Lorsque nous excluons de notre alimentation un certain nombre d'aliments comme ici la viande, le poisson et les produits animaux, on va maigrir.



Les carences possibles et comment y remédier?

Dr Patrick Serog: Les risques du régime végétalien sont très nombreux. D'abord, il y a une carence en protéines qui est très importante. En effet, il est très difficlle de maintenir une quantité de protéines adéquate uniquement en jonglant entre les légmes secs et les céréales, qui sont  les deux seuls aliments de ce type de régime qui apportent des protéines.
Le deuxième risque, c'est une carence potentielle en calcium parce que les apports en produits laitiers sont quasiment nuls. Il faudra donc consommer des eaux très riches en calcium. La 3ème carence, c'est le fer. Comme on ne mange pas de viande, on va trouver du fer uniquement dansl les végétaux, et cela ne pourra jamais compenser l'apport en fer des viandes et des poissons. On risque alors d'avoir une anémie et une anémie très sévère. C'est la raison pour laquelle les autorités de santé ont déconseillé très vigoureusement ce type de régime pour les enfants.

 

Le menu type d'un végétalien?

Dr Patrick Serog: Un végétalien va commencer par des crudités, il va suivre par des céréales (quinoa millet, sorgho). Il va avoir également un mélange  de légumes secs, qu'il faudra associer (lentilles , pois chiches) et ensuite il va terminer son repas par des fruits. 

 

Et qu'entend-t-on par régime "paléolithique"?

Dr Patrick Serog: C'est autre chose. Le paléolitique va manger 70% des produits que l'on avait avant de la cueillette, (les baies, les légumes, les tubercules) mais par contre, un adepte de ce régime va aussi prendre 30% de viandes ou de poissons. En fait, c'est un menu qui va être tourné beaucoup vers les végétaux et les céréales, mais il y aura quand même de la viande et du poisson et également des produits issus de l'animal.
En général, le paléolithique supprime également les produits laitiers de son alimentation. Les oeufs eux sont tout à fait consommables et on aura alors des quantités de protéines assez importantes. Le seul inconvénient dans ce régime, ce sont les carences possibles en calcium  mais pas celles en fer, contrairement au régime végétalien.

 

Ce régime a-t-il lui aussi des bienfaits?

Dr Patrick Serog: On a montré que dès que l'on glisse vers des régimes qui sont beauucoup plus riches en légumes et en céréales, c' est favorable pour lutter contre le diabète, mais aussi  contre des cancers intestinaux et ça peut même être favorable parfois pour des maladies cardiovasculaires. Mais encore faut-il apporter un petit peu de viande et un petit peu d'oeuf à son alimentation et surtout ne pas oublier le calcium que l'on peut apporter par les eaux.

 

Peut-on suivre ce type de régime sur le long terme?

Dr Patrick Serog: C'est un régime qu'il est très difficle de suivre sur le long terme. Ce n'est pas évident pour un homme de ne manger presque que des légumes tous les jours. Mais c'est possible, parce que comme le paléolithique consomme également de la viande, il y aura très peu de carence au final. Après, l'échec de ce régime sur le long terme se résumera plus à une question de monotonie car malheureusement on va revoir toujours à peu près les mêmes aliments.

 

Comme nos ancêtres, le paléolithique mange-t-il la viande crue?

Dr Patrick Serog: Il y a certains adeptes qui mangent les viandes crues, uniquement crues. Il faut savoir quand même qu'il y a de grands avantages concernant la digistibilité des aliments à les manger cuits, donc je conseille aux auditeurs de manger une partie de leur repas en cuit. Pour les autres, il y a donc un risque de digestibilité mais aussi un risque parasitaire qui est cependant très faible. En fait, si on ne mange que de la viande crue, on va ressentir très vite des troubles digestifs.


Les enfants peuvent-ils suivre un régime aussi extrême?

Dr Patrick Serog: Le régime paléolithique s'adresse aux adultes mais pas aux enfants. Ces derniers ont besoin de beaucoup plus de protéines, de fer, de calcium, que nous. Il faut donc qu'ils aient une alimentation qui soit bien adaptée à l'environnement dans lequel ils vivent. En vivant dans les pays occidentaux, il n'est pas conseillé qu'ils suivent ce type de régime.

 

Propos recueillis par Bruno Martrette

 

 

 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité