Publicité

QUESTION D'ACTU

Un bracelet pour calmer les régurgitations


  • Publié 22.02.2013 à 19h22
  • |
  • |
  • |
  • |


 Un bracelet pourrait calmer les remontées acides de l’estomac...
Qui n’ a pas eu un jour ces brûlures qui vous remontent de l’estomac  que vous soyez debout ou plus souvent couché ? Eles sont tout autant désagréables que fréquentes : 10% des adultes s’en plaindraient de façon régulière et au moins un adulte sur 2 en souffrira au moins une fois dans sa vie ! On appelle cela un reflux gastro-oesophagien , un terme un peu compliqué qui a le mérite de décrire vraiment ce qu’il se passe : l’acide de l’estomac remonte dans l’oesophage et ça brûle !

Et pourquoi cet acide remonte-t-il ?
On invoque souvent le stress, les plats un peu lourds et gras, bref le problème principal tient dans une faiblesse de la jonction œsophage-estomac où il y a une certaine virole qui doit laisser passer les liquides ou les solides dans un seul sens : de l’œsophage vers l’estomac. Quand le passage se fait dans les deux sens , les médecins prescrivent des médicaments efficaces mais mais pas toujours !

Et dans ce cas,  quand cela devient vraiment douloureux, que faire ?
Opérer! Mais c’est une chirurgie assez lourde et les spécialistes y réfléchissent à deux fois avant de se lancer. D’où tout l’intérêt d’une nouvelle méthode, certes chirurgicale, mais beaucoup plus douce !

Plus douce et plus chique! C'est un bracelet que l’on pose !
 Exactement ! Ce bracelet est posé au niveau du sphincter, c’est-à-dire à la jonction œsophage-estomac, sans qu’on ait à ouvrir en grand. Il est constitué de billes magnétiques qui grace à leur attraction reserrent le sphincter, empêchant l’acide de l’estomac de remonter. Par contre, la fermeture est suffisamment souple pour laisser passer les aliments et les liquides que l’on vient d’avaler et qui exercent une forte pression sur le bracelet lui permettant de s’ouvrir.

Et ça marche ?
Oui ça marche très bien, comme en témoigne l’étude parue dans le New England Journal of Medicine sur 100 patients suivis pendant 3 ans. Le principal inconvénient survient dans les premiers mois après l’opération et consiste en une petite difficulté pour avaler, mais elle est de courte durée. Sur les 100 patients, seuls 6 ont dû faire enlever le bracelet.
Voilà des résultats assez prometteurs, mais bien sûr qui restent à confirmer sur un plus grand nombre de personnes. A noter cependant que ces patients ne pourront plus faire d’IRM à cause de l’interférence possible avec les billes magnétiques : le bracelet pourrait alors se rompre !!!

 

 

Référence   

New England Journal of Medicine

Esophageal Sphincter Device for Gastroesophageal Reflux Disease

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité