Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Soleil : comment bien s'en protéger

L'Institut national du cancer et Santé publique France rappellent les messages de prévention pour éviter de développer des cancers cutanés liés à l'exposition solaire.

Soleil : comment bien s'en protéger yanlev/epictura

  • Publié 18.07.2017 à 18h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour passer un été sans encombre, l’Institut national du cancer (INCa) et Santé publique France présentent les gestes de prévention pour profiter du soleil en toute sécurité.

Ils rappellent notamment les indispensables de l’été : chapeau, lunettes de soleil, vêtements légers mais couvrants, et crème solaire. A appliquer régulièrement, les écrans solaires protègent des effets néfastes des UV. Outre la crème, mieux vaut rester enfermé entre 12h et 16h pour éviter les rayons les plus néfastes. Des gestes à ne pas négliger chez les enfants.


Et à ceux et celles qui s’adonnent à des séances d’UV pour « préparer leur peau à l’été », les agences sanitaires répètent que cette stratégie ne fonctionne pas. « Les UV artificiels ne font que s’ajouter aux UV du soleil, renforçant ainsi le risque de cancer », insistent-elles.

Source : Institut national du cancer et Santé publique France

 

Mélanome et carcinome

Les rayonnements ultra-violets sont, en effet, responsables de la plupart des cas de cancers de la peau. Les plus fréquents sont les carcinomes. Ils surviennent après 50 ans sur les zones les plus souvent exposés au soleil comme le visage, le cou ou les bras.
Le mélanome est plus rare mais beaucoup plus dangereux car il entraîne plus facilement des métastases. En 2015, 14 325 personnes ont été diagnostiquées et 1 773 sont décédées de ce cancer cutané.

Ces maladies se soignent d’autant plus facilement que leur détection est faite précocement. Dans l’infographie ci-dessous, l’INCa et Santé publique France délivrent quelques conseils pour reconnaître un mélanome. Il faut notamment être vigilant à la forme et la couleur de ses grains de beauté, ainsi que l’évolution de ces tâches brunes. Cette surveillance est vivement conseillée aux personnes à la peau claire, celles ayant des tâches de rousseurs ou les victimes de sévères coups de soleil dans l’adolescence.

Source : Institut national du cancer et Santé publique France

Mais les vacanciers ne sont pas les seuls concernés par ces recommandations. Les agences sanitaires souhaitent surtout alerter les personnes les plus exposées au rayonnement des UV dans le cadre de leur profession tels que les agriculteurs, les personnels des BTP ou encore les marins.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité