Publicité

QUESTION D'ACTU

Diététique de l'enfant

Le régime Vegan est-il dangereux chez les jeunes enfants ?

Accusé de tous les maux chez les jeunes enfants, le régime Vegan est honnis par certains et porté aux nues par d’autres. Les faits.

Le régime Vegan est-il dangereux chez les jeunes enfants ? AlexLipa/epictura

  • Publié 04.11.2017 à 17h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Ne manger aucune protéine d’origine animale alors que l’on est en pleine croissance : le régime Vegan chez les enfants est l’objet de nombreuses polémiques. Adélaïde d’Aboville, diététicienne-nutritionniste à Paris, nous explique quelles sont les précautions à prendre avec ce type d’alimentation.

Un risque de malnutrition

L’an dernier en Italie, plusieurs enfants-Vegan ont été hospitalisés pour malnutrition. Ce qui a conduit le Parlement italien à étudier une proposition de loi pour interdire aux parents d’imposer un régime Vegan à leurs enfants de moins de 16 ans. Partout, le régime Vegan divise. Pour certains, il est perçu comme une atteinte à la gastronomie nationale, pour d’autres il est tout simplement dangereux pour la croissance et le développement intellectuel de l'enfant. Mais que penser d’un tel régime pour des enfants en bas âge ?

Une littérature scientifique assez pauvre

Comme pour les adultes, le régime Vegan provoque des carences chez les enfants. « Pour les nourrissons, le lait végétal ne suffit pas, mieux vaut allaiter, en s’assurant que la mère ait une alimentation complète », explique Adélaïde d’Aboville, diététicienne-nutritionniste à Paris. « Pour les femmes enceintes, il faut être très vigilant, des carences peuvent avoir des conséquences graves sur l’enfant ». La littérature scientifique ne relève pas de problemes majeurs, même s’il existerait peut être le risque d'une légère réduction de taille avec une exclusion des protéines animales. Le déficit d’apport en acides aminés essentiels d’origine animale (lysine, methionine, tryptophan, alanine, glycine and tyrosine) semble cependant pouvoir être partiellement compensé.

Être vigilant pour éviter les carences

Certains nutriments ou vitamines demandent plus de vigilance. La vitamine B12 par exemple n’est présente que dans les produits d’origine animale : « le risque de carence peut être très grave pour la santé et encore plus pour un nourrisson ou un enfant, en raison notamment du développement cérébral. Il faut donc impérativement complémenter l’alimentation », explique Adélaïde d’Aboville. « Le calcium aussi est bien sûr essentiel pour les enfants. Mais on en trouve dans les brocolis, les choux, le cresson, le persil et certaines eaux ». Parmi les autres nutriments essentiels, le zinc, le fer et la vitamine D, que l’on peut trouver dans d’autres aliments, le zinc dans les fruits secs par exemple. En somme, être un enfant et être Vegan ne poserait pas de problem majeur, si les parents sont vigilants et informés.

La diététicienne-nutritionniste conclut : « Il faut juste avoir conscience de ses besoins, pour équilibrer l’alimentation et éviter les carences ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité