Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque de fracture

La puberté tardive expose à une baisse du capital osseux et aux fractures

Les enfants qui ont un retard de puberté ont un risque de complications osseuses pour le reste de leur vie. Un moindre capital osseux expose à un risque de fractures et d’ostéoporose.

La puberté tardive expose à une baisse du capital osseux et aux fractures mike-czech.com/epictura

  • Publié 02.12.2017 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les personnes qui ont un début de puberté plus tardif que la moyenne d’origine héréditaire ont également une densité minérale osseuse plus faible, en particulier au niveau de la colonne vertébrale.
L'adolescence est une période critique pour fabriquer de l'os et constituer son « capital osseux » pour la vie. Ce déficit de fabrication en os peut augmenter le risque de fractures osseuses et d'ostéoporose plus tard dans la vie.
Dans l’étude publiée dans la revue Journal of Bone and Mineral Research, l'équipe de recherche a utilisé un outil relativement nouveau appelé « score de risque génétique » (SRG), qui permet l'étude collective d'un ensemble de variants génétiques en une seule fois. Cette méthode a été appliquée dans les deux sexes. La relation causale s’affiche encore plus nettement chez les jeune filles.

Encore plus de raisons de faire du sport

Récemment, les mêmes chercheurs avaient démontré que les enfants et les adolescents qui ont le niveau d'activité physique le plus élevé ont également la densité osseuse la plus élevée, même lorsqu'ils possédaient un capital osseux de départ plus faible.
Ces recherches, co-dirigées par les professeurs Zemel et Grant, ont confirmé le fait qu'une activité physique intense et régulière améliore la santé osseuse des enfants et des adolescents.
« Maintenant que nous sommes conscients des risques pour la santé osseuse à long terme d’une puberté tardive héréditaire, nous pouvons travailler sur les stratégies à mettre en place pour contrecarrer les risques à long terme », s’enthousiasme l’équipe de chercheurs. « La promotion de l'activité physique, qui permet d’optimiser la densité osseuse durant le développement du squelette, est l’une de ces options ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité