Publicité

QUESTION D'ACTU

Colonne vertébrale

Mal de dos : seul le mouvement évite le risque de douleurs chroniques ultérieures

Depuis plusieurs semaines, l'Assurance maladie se démarque par une campagne de publicité pour mieux prévenir le passage aux douleurs chroniques du mal de dos. Un seul et unique message : bougez !

Mal de dos : seul le mouvement évite le risque de douleurs chroniques ultérieures lunamarina/epictura

  • Publié 18.12.2017 à 14h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Il est loin le temps où l’on conseillait de rester au lit pour se reposer à la moindre douleur au dos. Désormais, la tendance est au mouvement. L’Assurance maladie développe un programme important pour améliorer la prise en charge des douleurs du dos avec un seul mot d’ordre : « Le bon traitement c’est le mouvement ! »

Le repos, c’est l’ennemi des muscles du dos

Le fait de pratiquer une activité physique diminue considérablement le risque de douleur chronique du dos. En effet, cela évite la dégénérescence des muscles qui sont autour de la colonne vertébrale. La colonne vertébrale est en réalité une sorte de « fer à béton » et le béton, c’est les muscles qui sont tout autour, mais en plus fragile : le repos aggrave donc les douleurs à long terme.
La lombalgie est le mal de dos le plus commun et le plus répandu : 84 % des personnes la connaitront une fois dans leur vie. Elle s’attaque aux vertèbres lombaires, situées dans le bas du dos.

Rendre service au grand public

Régulièrement, sur vos télévisions, des spots de publicité de l’Assurance maladie défilent. Depuis plusieurs semaines, le dos est ciblé : « Pour faire passer la douleur et ne pas la laisser s’installer, il faut continuer à bouger, conseille la voix off du spot. C’est vrai qu’au début, c’est un peu difficile mais c’est vraiment le plus efficace ».
Pour autant, bouger ne signifie pas faire du sport de haut niveau, mais plutôt avoir une activité physique qui fait travailler le dos. Il est encouragé de discuter avec son médecin des bonnes pratiques à adopter en fonction de son âge, son physique et ses goûts (Taï Chi, danse de salon, yoga, gymnastique…).
Pour accompagner les patients, un dispositif d’aide a été mis en place, en particulier à travers une application gratuite de conseils pour le dos, « Activ’Dos ». Elle permet d’obtenir les bons exercices de musculation, de détente et d’étirement, tout en révisant ses connaissances sur le dos et sur les postures qui le préservent au quotidien.

En terme de mouvement, l’Assurance maladie montre l’exemple.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité