Publicité

QUESTION D'ACTU

Jogging, running

Mal au dos quand on court : il faut aussi muscler les muscles profonds

Course à pied et renforcement musculaire sont la combinaison parfaite pour mieux courir, mais attention à ne pas négliger les muscles profonds pour éviter les douleurs au dos.

Mal au dos quand on court : il faut aussi muscler les muscles profonds halfpoint/epictura

  • Publié 05.01.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Genoux, talons, mollets, les amateurs de course à pied sont souvent sujets à de nombreuses douleurs. Le dos est l’une des parties du corps qui peut être concernée.
Des chercheurs de l’université de Werner dans l’Ohio, aux Etats-Unis ont voulu comprendre les causes de ces douleurs et comment les prévenir. Ils se sont rendus compte que le mal de dos du coureur à pied vient généralement d’un manque de développement des muscles profonds.

Un déséquilibre musculaire qui provoque la douleur du dos

La plupart des gens n’ont pas les muscles profonds très développés, ce sont souvent les abdominaux qui sont travaillés par les sportifs. Les scientifiques ont évalué les mouvements des muscles pendant une activité physique grâce à des détecteurs de mouvement et des plateaux déterminant la force.
« Nous avons mesuré les dimensions des corps des coureurs et nous en avons fait un modèle informatique spécifique à chaque personne », explique Ajit Chaudhari, directeur de l’étude. Des muscles profonds insuffisamment développés, et donc faibles, obligent les abdominaux à travailler plus pour compenser. Les abdominaux fatiguent plus vite, et ce déséquilibre musculaire peut créer des douleurs.

Ce ne sont pas les tablettes de chocolat qui font bien courir

« Travailler pour avoir des tablettes de chocolat et essayer de devenir un meilleur coureur sont deux choses très différentes. Si vous regardez les excellents coureurs, ils n’ont pas forcément les tablettes de chocolat, mais leurs muscles sont harmonieusement développés », ajoute Ajit Chaudhari.
Pour ces scientifiques, mieux vaut donc muscler les muscles profonds par des exercices spécifiques, loin de la musculation abdominale classique.

« Des exercices statiques qui vous obligent à utiliser vos muscles profonds et à maintenir votre corps en place feront vraiment de vous un meilleur coureur », conclut le chercheur.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité