• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Le dosage des PSA


  • Publié le 22.04.2013 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Qu’est-ce que le PSA ?

La prostate est une glande qui fabrique une protéine appelée antigène prostatique spécifique, plus souvent abrégé en PSA (Prostate Specific Antigen, en anglais). Tous les hommes ont dans leur sang du PSA fabriqué par la prostate. Le PSA est un marqueur de l’activité de la prostate : il indique qu’elle fonctionne.
La quantité de PSA dans le sang est dosée par une prise de sang. Ce dosage du PSA mesure la concentration de l’antigène prostatique spécifique dans le sang. Sa valeur est indiquée par un nombre et s’exprime en nano gramme par millilitre (ng/ml).

On distingue 2 principales formes de PSA : le PSA lié et le PSA libre. Le PSA total est la somme des deux composantes du PSA (PSA lié + PSA libre). Ce PSA total, également appelé PSA sérique total, est le seul marqueur biologique inclus dans le bilan initial de diagnostic d’un cancer de la prostate.

A quoi correspondent des variations de la valeur du PSA ?

Le PSA agit comme un marqueur tumoral, c’est-à-dire que sa présence en quantité plus grande que la normale peut signaler la présence d’un cancer.
Une valeur élevée du PSA ne veut pas nécessairement dire qu’un homme est atteint d’un cancer de la prostate. C’est la raison pour laquelle ce n’est pas le seul examen utilisé pour diagnostiquer un cancer de la prostate.
Un homme qui n’a pas de cancer peut avoir une valeur élevée du PSA (résultat dit « faux positif »). Et un homme qui est atteint d’un cancer peut avoir une valeur du PSA normal (résultat dit « faux négatif »).

Une valeur du PSA peut être temporairement élevée en raison d’une inflammation de la prostate (prostatite), ou si une échographie endorectale est réalisée.

Certains médicaments employés pour le traitement d’affections bénignes de la prostate, réduisent de moitié la valeur du PSA. Un homme qui prend ces médicaments doit en informer le médecin afin que l’effet du médicament sur la valeur du PSA soit surveillé.

La valeur seuil de normalité du PSA la plus souvent retenue est de 4 ng/ml (elle dépend de la technique du test utilisé). Néanmoins, il n’y a pas de valeur seuil du PSA en deçà de laquelle il n’y a aucun risque de cancer. Ce risque diminue pour des valeurs plus faibles.

Par ailleurs, il est plus important de savoir si la valeur du PSA d’un homme augmente ou diminue que de connaître la valeur elle-même. C’est pourquoi il est souhaitable que tous les dosages successifs du PSA soient effectués selon la même technique pour pouvoir être comparés.

Une biopsie peut être réalisée notamment si la valeur du PSA est supérieure à la normale ou si la valeur du PSA s’élève régulièrement lors de plusieurs contrôles successifs.

Après un traitement, le dosage du PSA est également utilisé pour vérifier l’efficacité des différents traitements réalisés (chirurgie, radiothérapie externe, curiethérapie, hormonothérapie) et pour suivre l’évolution de la maladie.


Source

Institut national du cancer
 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES