Publicité

QUESTION D'ACTU

Peace

Cannabis : combien de bouffées faut-il inhaler pour diminuer son stress, son anxiété ou sa dépression ?

Une nouvelle étude décrit précisément les quantités et les qualités de cannabis qui permettent de diminuer le stress, l'anxiété et le sentiment dépressif. Attention : consommer cette drogue sur le long terme contribue à aggraver la dépression.

Cannabis : combien de bouffées faut-il inhaler pour diminuer son stress, son anxiété ou sa dépression ? theprint / Stock

  • Publié 21.04.2018 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans une première étude du genre, des scientifiques de l'université de l'État de Washington ont examiné comment les niveaux de stress, d'anxiété et de dépression étaient affectés par la consommation de cannabis.

Leurs travaux, publiés ce mois-ci dans le Journal of Affective Disorders, suggèrent qu’à court terme, fumer du cannabis peut réduire de façon significative les niveaux de dépression, d'anxiété et de stress. En revanche, consommer cette drogue sur le long terme contribue à aggraver la dépression.

10 bouffées ou plus

"Les recherches existantes sur les effets du cannabis sur la dépression, l'anxiété et le stress sont très rares et ont été faites presque exclusivement avec des pilules de tétrahydrocannabinol administrées par voie orale dans un laboratoire, a déclaré Carrie Cuttler, professeure de psychologie et auteure principale de l'étude. Ce qui est unique dans notre étude, c'est que nous avons examiné le cannabis inhalé par des patients à des fins médicales, qui le fumaient tranquillement chez eux plutôt que dans un laboratoire".

Les scientifiques américains ont évalué des quantités de cannabis contenant différentes concentrations de tétrahydrocannabinol (THC) et de cannabidiol (CBD). L'équipe de recherche a ainsi constaté qu'une bouffée de cannabis riche en CBD et faible en THC était optimale pour réduire les symptômes de dépression, deux bouffées de n'importe quel type de cannabis étaient suffisantes pour réduire les symptômes d'anxiété, tandis que 10 bouffées ou plus de cannabis riches en CBD et riches en THC ont produit les réductions les plus importantes du stress.

"Beaucoup de consommateurs semblent croire à tort que plus de tétrahydrocannabinol est toujours meilleur", explique Carrie Cuttler, alors que "notre étude montre que le cannabidiol est aussi un ingrédient très important dans le cannabis et peut augmenter certains des effets positifs du THC."

A LIRE AUSSI : Un dérivé du cannabis permet de réduire les crises d'épilepsie résistantes

Conseils sur les souches

Les chercheurs ont également constaté que si les deux sexes ont signalé des diminutions du stress, de l’anxiété et du sentiment dépressif après avoir consommé du cannabis, les femmes ont signalé une réduction significativement plus importante de l'anxiété à la suite de leur consommation de drogue médicinale.

Les fumeurs de cannabis testés par les chercheurs ont évalué les symptômes qu'ils ressentaient avant de consommer du cannabis sur une échelle de 1 à 10, puis ont indiqué le type de cannabis qu'ils inhalaient. Vingt minutes après avoir fumé, les scientifiques leur ont demandé de renseigner le nombre de bouffées qu'ils avaient prises et de préciser leur ressenti.

"C'est à ma connaissance l'une des premières études scientifiques à fournir des conseils sur les souches et les quantités de cannabis que les gens devraient consommer pour réduire le stress, l'anxiété et la dépression, conclut Carrie Cuttler. Actuellement, les consommateurs de cannabis à des fins médicales et récréatives se fient à des conseils anecdotiques et non scientifiques". 

L'étude fait partie de plusieurs projets de recherche sur le cannabis actuellement en cours aux Etats-Unis, qui sont tous conformes à la loi fédérale et dont beaucoup sont financés par les taxes sur le cannabis de l'État de Washington et les droits de licence d'alcool.

A LIRE AUSSI : Le cannabis efficace chez les seniors souffrant de douleurs chroniques

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité