Publicité

QUESTION D'ACTU

Décision de justice

Creuse : la justice reconnait pour la première fois la maladie de Lyme comme pathologie professionnelle

Le tribunal des affaires de Sécurité sociale de Guéret (Creuse) a reconnu mercredi la maladie de Lyme d'Eric Oden, technicien de la forêt à la fédération de la chasse en Creuse, comme une pathologie professionnelle. 

Creuse : la justice reconnait pour la première fois la maladie de Lyme comme pathologie professionnelle ErikKarits/iStock

  • Publié 26.04.2018 à 15h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Après plusieurs mois de procédure, le tribunal des affaires de Sécurité sociale de Guéret (Creuse) a reconnu la maladie de Lyme d'Eric Oden, comme une pathologie professionnelle. Une première en France. La mutualité sociale agricole (MSA), qui avait refusé sa demande d’indemnisation, a été condamnée par le tribunal à lui verser 1200 euros.

Ce technicien de la forêt à la fédération de la chasse en Creuse est atteint de la maladie de Lyme depuis 4 ans, notamment parce que son emploi l'oblige à être au régulièrement en contact avec des animaux porteurs de tiques. "Les symptômes sont multiples : douleurs articulaires, tremblements et troubles neurologiques - perte de mémoire, état dépressif", explique-t-il à France 3 Nouvelle-Aquitaine. Selon lui, cette décision de justice démontre "que la maladie chronique existe. Il faut qu’on évolue sur la prise en charge en France. Ça devient catastrophique", estime-t-il.

Qu'est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est une une maladie d'origine infectieuse secondaire à la transmission d'une bactérie lors d'une morsure de tique et dont le diagnostic est parfois difficile. Des douleurs diffuses chroniques et invalidantes peuvent persister mais leur cause n'est pas univoque. Une infection se manifeste au bout de 7 à 14 jours par une réaction de la peau autour de la morsure.

La lésion de la peau peut s'accompagner de douleurs musculaires et articulaires, de fièvre... Si elle n'est pas soignée, cette infection aiguë peut devenir chronique et se diffuser à tout l’organisme. Elle provoquera alors des complications graves qui peuvent toucher plusieurs organes (articulations, cerveau, cœur...). La bactérie de la maladie de Lyme est un spirochète qui est porté par de très nombreuses espèces d’animaux sauvages, comme les sangliers, les cervidés, les petits rongeurs, mais aussi le bétail. 

Le Grand Est, la région la plus touchée

Chaque année, la maladie de Lyme fait près de 2.200 cas en Alsace, a révélé l'étude "Alsa(ce)tique" publiée jeudi 29 mars par l'Agence Régionale de Santé Grand-Est. Selon cette étude, qui a été menée par l'agence Santé publique France sur la période de 2014-2015, le nombre de nouvelles personnes atteintes par la maladie est estimé à 117 cas pour 100 000 personnes dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, soit une incidence plus de deux fois supérieure à la moyenne française (51 cas / 100 000 habitants en 2015).

Si l'enquête ne tient pas compte des cas recensés en Lorraine, d'autres méthodes de calcul menées par le réseau Sentinelles estime le taux d'incidence annuel moyen de la maladie en 2016 à 332 cas pour 100 000 habitants en Lorraine. En 2015, l'ARS Grand-Est a lancé une campagne de sensibilisation pour inciter les habitants à redoubler de vigilance, en affichant notamment des panneaux d'information à l'entrée des forêts.

Les médecins ont eux aussi été sensibilisés sur le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme. Le CHRU de Nancy et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg proposent par ailleurs des consultations spécialisées sur la maladie de Lyme, qui se font à la demande du médecin traitant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité