Publicité

QUESTION D'ACTU

Bien-être de l'esprit

Le yoga est bénéfique pour lutter contre les troubles psychiques

Discipline millénaire, le yoga aurait des bienfaits tant physiques que psychiques. Selon plusieurs études, sa pratique soulagerait le stress et l’anxiété de manière durable.

Le yoga est bénéfique pour lutter contre les troubles psychiques Pinkypills/iStock

  • Publié 15.05.2018 à 15h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Méthode de relaxation basée sur la respiration et les postures à reproduire, le yoga a tout pour plaire. Cette pratique indienne millénaire s’adresse à toutes et tous, sauf contre-indications médicales : les personnes âgées, mais aussi les enfants ou encore les femmes enceintes, qui trouvent dans cet enchaînement de postures une manière d’être en harmonie avec leur corps et leur esprit.

Devenu un véritable phénomène de société, le yoga serait, si l’on en croit L’Express Styles, pratiqué par près de 2 millions de fidèles en France, et ce chiffre serait en constante augmentation.

Une discipline complète

Pourquoi un tel succès ? Sans doute parce que le yoga apporte de nombreux bénéfices, tant physiques que psychiques. Outre la sensation de bien-être et de détente que procure le yoga, sa pratique aurait de nombreuses vertus thérapeutiques.

"Des essais cliniques ont montré que le yoga améliore la douleur en étirant les muscles et en alignant la posture, abaisse la tension artérielle en rééquilibrant le système nerveux autonome et réduit l’inflammation en régulant le stress chronique. Ces derniers temps, le yoga est de plus en plus perçu non seulement comme un moyen de réduire le stress et d’améliorer la forme physique, mais aussi de surmonter la souffrance mentale", affirme dans Sud Ouest le Pr Holger Cramer, Directeur de recherches médecine interne et intégrative à l’Université de Duisburg-Essen.

Une réduction notable du stress

Non seulement bon pour le corps, la pratique régulière du yoga permettrait de développer un bien-être psychique. De nombreuses études ont ainsi mis en lumière ses bienfaits sur notre santé mentale.

En pratiquant le yoga, en nous concentrant sur notre respiration et nos sensations, nous nous mettons en situation de méditation de pleine conscience et augmentons ainsi notre force psychique. Selon le professeur Holger Cramer, le yoga serait particulièrement recommandé pour les personnes souffrant du trouble de stress post-traumatique (TSPT) comme les anciens combattants, les survivants de guerre ou de catastrophes naturelles, ou encore les victimes de violence. "En augmentant l’activité parasympathique, le yoga réduit les effets du stress : c’est la réponse de relaxation qui pourrait également réduire directement l’activité de l’amygdale. Cela semble être le cas notamment avec les méthodes de respiration yogiques telles que la respiration alternée des narines", explique le spécialiste.

Dans une méta-analyse réalisée auprès de personnes souffrant de stress post-traumatique publiée l’été dernier, le Pr Cramer et ses collègues ont ainsi démontré que pratiquer le yoga réduisait fortement les symptômes tels que le stress, les troubles du sommeil et les tensions musculaires.

Vaincre l’anxiété par la respiration

La pratique du yoga est aussi recommandée pour les personnes souffrant d’un trouble anxieux généralisé (TAG). Le "travail corporel"du yoga (postures, respiration, méditation" les aident à "contrôler les fluctuations" de l’esprit, explique le Pr Cramer, qui affirme que ce sont "surtout les techniques de respiration yogiques qui sont les plus efficaces pour traiter les troubles mentaux". En apprenant à mieux respirer grâce au yoga, les patients retrouvent calme et sérénité. "Il est d’ailleurs intéressant de noter que les troubles anxieux sont plus fréquents chez les patients souffrant de troubles respiratoires tels que l’asthme ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive et que la rééducation respiratoire a été une partie essentielle de nombreuses approches de thérapie cognitivo-comportementale pour les troubles anxieux", note-t-il.

Toutefois, nuance le Pr Holger Cramer, les personnes souffrant de stress post-traumatique ou fortement anxieuses ne devraient pas pratiquer le yoga seules. Ces troubles mentaux nécessitent un accompagnement psychiatrique qui ne peut être remplacé par une stratégie personnelle de soins comme la pratique du yoga.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité