Publicité

QUESTION D'ACTU

Perturbateurs endocriniens

Augmentation des cancers de la prostate : la faute aux perturbateurs endocriniens ?

Le cancer de la prostate est celui qui a le plus progressé ces dernières années dans le monde. Un toxicologue, André Cicolella, publie un livre dans lequel il pointe du doigt un coupable: les perturbateurs endocriniens.

Augmentation des cancers de la prostate : la faute aux perturbateurs endocriniens ? Tanasab Apiwannarat / iStock

  • Publié 16.05.2018 à 18h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Aujourd’hui, 1,6 million d’hommes sont touchés par le cancer de la prostate à travers le monde. Dans l’imaginaire collectif, cette maladie ne touche que les hommes d’un certain âge. Mais les patients sont en réalité de plus en plus jeunes.

Dans son livre "Les perturbateurs endocriniens en accusation: cancer de la prostate et reproduction masculine" (éd. Les Petits Matins), publié ce mercredi 16 mai, le toxicologue André Cicolella affirme que le nombre de cancers de la prostate a été multiplié par quatre en une seule génération.

La France, l’un des pays les plus touchés

Si l’on compare le taux de cancers de la prostate par pays, on s'aperçoit vite que les pays développés sont les plus touchés. Sans doute à cause du mode de vie, rythmé par la malbouffe, la pollution et l’exposition aux substances chimiques. La France fait partie des pays les plus touchés au monde, avec un taux trois fois supérieur à la moyenne mondiale.

Mais alors, comment expliquer que la Martinique, territoire le plus affecté, a elle un taux trois fois plus élevé que la métropole? En 2014, des chercheurs de l’Inserm ont étudié l’impact du chlordécone, un insecticide utilisé aux Antilles jusqu’en 1993 pour protéger les bananiers. Ils ont découvert un lien entre le cancer de la prostate et les hommes exposés à cet insecticide en Guadeloupe. André Cicolella l’explique aussi dans son livre.

L’environnement, coupable oublié

Pour le toxicologue il n’y a pas de doute. L’environnement est le coupable de l’explosion du nombre de cancers de la prostate. Avec, au centre, les perturbateurs endocriniens. Ces substances chimiques sont présentes dans notre alimentation (produits non bio), dans nos produits cosmétiques et aussi dans les objets en plastique (y compris les jouets pour enfants).

De nombreuses études, publiées récemment, démontrent en quoi les perturbateurs endocriniens font baisser le nombre de spermatozoïdes et la qualité du sperme chez les hommes. De plus, les femmes enceintes peuvent donner naissance à des enfants "à risques", qui peuvent justement développer un cancer de la prostate ou d’autres maladies.

Les perturbateurs endocriniens agissent sur nos hormones, et le cancer de la prostate fait justement partie des cancers dits "hormono-dépendants", comme celui du sein. Il vient du déraillement du système hormonal.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité