Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Psychologie : comment aider un adolescent déprimé ?

Agir rapidement lorsque son adolescent se plaint d'une douleur morale tellement forte qu’elle influence son quotidien, c'est l'aider à s'en sortir.

Psychologie : comment aider un adolescent déprimé ? BenGoode /iStock

  • Publié 29.07.2018 à 15h51
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les adolescents peuvent ressentir une période de tristesse souvent réactionnelle à un événement (rupture sentimentale, mauvaise note…). C'est lorsque les émotions négatives s'installent et qu'elles ont des conséquences sur le comportement, le travail à l'école, ou les relations avec les autres, que l'on parle de dépression.

Que faire si son adolescent semble déprimé ?

Lorsque la tristesse et la perte de motivation s'installent et que vous remarquez des conséquences pour votre adolescent, n'hésitez pas à demander de l'aide à un médecin, que ce soit le médecin de famille, le pédiatre, ou le pédopsychiatre.

Tout comme pour une douleur physique, la douleur morale nécessite une prise en charge médicale.

Quels sont les comportements à éviter ?

À cet âge, les adolescents sont particulièrement sensibles à leur environnement et leur entourage.

Pour favoriser le dialogue et l'aider à aller mieux, on conseille d'éviter de lui faire des reproches ou de le culpabiliser sur sa situation, de faire appel à sa volonté d'aller mieux. Il s'agit d'une maladie qui nécessite une prise en charge et de lui imposer un suivi, mais plutôt de le laisser choisir.

Comment agir ?

L'adolescent en dépression a besoin d'un soutien et d'une écoute. Il doit savoir que vous êtes disponible pour dialoguer quand il en a besoin. N'hésitez pas par exemple à passer du temps avec lui, à faire des activités relaxante et amusantes qui lui font plaisir, lui faire-part de vos inquiétudes si vous le trouvez différent de d'habitude, lui proposer d'aller consulter ensemble ou seul s’il le souhaite, l’aider avec une alimentation saine et riche en oméga 3 et en parler avec l'école pour savoir s’il existe des conséquences et l'aider si c'est nécessaire.

Enfin, s'occuper d'un enfant dépressif nécessite du temps et de l'énergie. Prendre soin de soi entant qu'aidant est tout aussi important pour l'aider à aller mieux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité