Publicité

QUESTION D'ACTU

Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC)

Sommeil : les nuits de 6 à 8 heures sont idéales pour la santé

Trois études présentées au Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) se sont penchées sur l'impact du manque ou du trop-plein de sommeil sur la santé. 

Sommeil : les nuits de 6 à 8 heures sont idéales pour la santé tommaso79 / istock

  • Publié 29.08.2018 à 12h03
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est la rentrée, et avec elle, le retour du douloureux réveil. L’occasion de faire le point sur votre rythme de sommeil, et de le corriger si besoin est. Selon une nouvelle étude présentée au Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC), dormir trop ou pas assez peu nuire à la santé cardiovasculaire.  

Plus précisément, des chercheurs de l'Onassis Cardiac Surgery Centre (Grèce) ont établi que la durée d’une nuit idéale devait être comprise entre six et huit heures de sommeil. Les petits dormeurs (moins de 6 heures) ont un risque accru de 11% de développer ou de périr d'une maladie des coronaires ou d'un AVC. Un chiffre qui monte à 33% pour les gros dormeurs (plus de huit heures).

Un risque accru d'athérosclérose asymptomatique

"Nos résultats montrent que trop ou trop peu de sommeil pourrait être néfaste pour le cœur", indique le Dr. Epameinondas Fountas, directeur de l’étude. "Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier exactement pourquoi, mais nous savons que le sommeil influence les processus biologiques comme le métabolisme du glucose, la tension et l'inflammation, qui ont tous un impact sur les maladies cardiovasculaires", ajoute-t-il. 1 000 541 personnes, sans antécédent de maladie cardiovasculaire, ont participé à la recherche.

Une autre cohorte de 3 974 adultes, présentée au même congrès par le Spanish National Centre for Cardiovascular Research (CNIC) de Madrid, a également permis d’établir que les personnes qui dormaient moins de six heures par nuit ou qui se réveillaient à plusieurs reprises pendant leur sommeil enregistraient un risque accru d'athérosclérose asymptomatique. Les hommes d'âge moyen dormant moins de cinq heures par nuit doublent aussi leur risque de maladie cardiovasculaire grave, selon l'université suédoise de Göteborg.

Hypertension, obésité et diabète

Enfin et selon ces deux dernières études, ne pas dormir assez peut engendrer une trop forte glycémie, de l’hypertension, de l’obésité et du diabète. "La bonne nouvelle, c'est qu'il existe de nombreuses façons de prendre l'habitude d'aller au lit et de se lever à la même heure tous les jours", conclut Epameinondas Fountas. "Il faut éviter l'alcool, la caféine, manger sainement et d'être physiquement actif. Un sommeil suffisant est un élément important d'un mode de vie sain", précise-t-il.

73% des Français déclarent se réveiller au moins une fois par nuit, et 36% affirment souffrir d’au moins un trouble du sommeil (insomnie, apnées…). Parmi eux, seulement 18% suivent un traitement. Le sommeil correspond à une baisse de l'état de conscience qui sépare deux périodes d'éveil. Il est caractérisé par une perte de la vigilance, une diminution du tonus musculaire et une conservation partielle de la perception sensitive.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité