Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles du comportement

Troubles obsessionnels compulsifs: une thérapie en ligne pour les soigner

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOCs) sont classés au neuvième rang des causes d’incapacité dans le monde par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Un scientifique a mis au point une psychothérapie en ligne basée sur la thérapie cognitive et comportementale, qui permet d’atténuer ces troubles.

Troubles obsessionnels compulsifs: une thérapie en ligne pour les soigner pxel66 / iStock

  • Publié 30.08.2018 à 08h20
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, on estime à un million le nombre de personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs (TOCs). Si ces manies prêtent à sourire et ne sont pas prises au sérieux, il s’agit d’une vraie maladie, classée au neuvième rang des causes d’incapacité dans le monde par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1996.

Vérifier que la porte est bien fermée, que le réveil est bien activé. S’assurer que l’eau du robinet ne coule pas, se laver les mains constamment… Si ces manies vous occupent plus d’une heure par jour, il s’agit de TOCs. Cette maladie est mal reconnue, par la population mais aussi par le corps médical. Bien souvent, les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs n’osent alors pas consulter un professionnel de santé.

Traiter ses troubles en ligne

Pour pallier cette peur, un scientifique, Mike Kyrios, de l’Australia’s Flinders University a passé des années à développer un programme de psychothérapie en ligne destiné aux personnes atteintes de TOC. Il est désormais accessible sur le site internet Mentalhealthonline.

Avec ce programme, la personne malade peut avoir accès à plusieurs techniques de traitement. On y trouve aussi des vidéos témoignages d’autres patients, des documents téléchargeables. Une source d’information et de conseils pour ne pas sentir seul et surtout pour diminuer les troubles.

Des résultats concluants avec la thérapie cognitive et comportementale

Parmi les techniques thérapeutiques abordées sur cette plateforme en ligne se trouve la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Mike Kyrios rapporte un essai démontrant son efficacité par rapport à la thérapie de relaxation. La TCC consiste à se concentrer sur les problèmes actuels de la personne (les obsessions pour une personne atteinte de TOC), tout en prenant en compte leurs causes et le passé du patient.

Petit à petit, le malade comprend les mécanismes qui l’amène à agir de manière compulsive. Il peut ensuite dépasser les rituels, la vérification systématique ou le stress. Dans cet essai, les participants avaient tous souffert de TOCs, de gravité variable, pendant quatorze ans en moyenne. Un tiers des patients bénéficiant d’une TCC ont eu des résultats positifs, contre 11% avec la thérapie par la relaxation. De plus, les progrès sur le long terme sont plus flagrant avec la TCC.

Dépasser la honte

L’avantage de la thérapie en ligne pour les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs est qu’elles n’ont pas à avoir peur du jugement. "Le plus gros problème pour les personnes souffrant de TOCs et qui cherchent de l’aide est la honte", explique ainsi Mike Kyrios. Certains malades voient des thérapeutes mais parlent tard de leurs symptômes obsessionnels.

De cette manière, le programme en ligne, anonyme, pourrait aider beaucoup d’entre eux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité