Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvaises ondes

Cuba : des diplomates américains attaqués et blessés par des micro-ondes ?

Ces ondes sont suspectées d’avoir rendues malades des employés des ambassades américaines, notamment à Cuba. Explications.

Cuba : des diplomates américains attaqués et blessés par des micro-ondes ? Kritchanut / Istock

  • Publié 03.09.2018 à 16h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Les micro-ondes, ces rayonnements électromagnétiques dont la longueur d’onde intermédiaire est située entre l’infrarouge et les ondes de radiodiffusion, sont utilisées dans la vie quotidienne pour relier les téléphones cellulaires aux antennes, alimenter les radars ou encore pour les ondes radio courtes.

Une arme de guerre

On savait depuis longtemps que ces micro-ondes pouvaient aussi être utilisées comme armes. Comment ? En les faisant rayonner, grâce à des petites antennes directionnelles, dans la tête des gens pour leur faire entendre des bruits désagréables et même des mots distincts. Déjà pendant la guerre froide, les Etats-Unis craignaient que la Russie ne s’en servent pour contrôler les esprits. 

Une très longue enquête de William J. Broad parue dans le New York Times révèle que ses armes auraient bel et bien pu être utilisées contre les Etats-Unis, il y a deux ans.

À cuba : des diplomates touchés

À partir de 2016, plus d’une trentaine de diplomates et leurs familles auraient été touchés à Cuba et en Chine. Les diplomates ont raconté avoir entendu des sons aigus, parfois assez intenses pour les rendre handicapants. À long terme, les symptômes comprenaient des nausées, des maux de tête écrasants, de la fatigue, des étourdissements, des troubles du sommeil et une perte auditive.

Si l’équipe médicale qui a examiné les 21 diplomates cubains n’a pas parlé de micro-ondes dans son rapport détaillé publié dans le JAMA, Douglas H. Smith, auteur principal de l'étude et directeur du Center for Brain Injury and Repair de l'Université de Pennsylvanie, a déclaré lors d'un récent entretien qu'elles étaient considérées aujourd’hui comme le suspect principal. "Tout le monde était relativement sceptique au début et maintenant tout le monde est d'accord pour dire qu'il y a quelque chose" a t’il déclaré au New York Times.

L’effet Frey

La présence d’armes à micro-ondes expliquerait chez ces diplomates les maux de têtes, les sons douloureux et l’anxiété… Pour parler de ces symptômes, de nombreux analystes font références à l’effet Frey, du nom d’Allan H. Frey, scientifique américain qui a découvert dans les années 60 que les micro-ondes peuvent amener le cerveau à percevoir des sons. Aujourd’hui âgé de 83 ans, le scientifique a été interrogé par les fédéraux sur cette énigme diplomatique.

Un mystère irrésolu

Même si la Russie, la Chine et de nombreux Etats européens sont considérés comme ayant le savoir-faire pour fabriquer des armes à micro-ondes, seuls les services de renseignement savent quelles nations possèdent et utilisent ces armes.

Les résultats de l’enquête pour certifier que ces attaques ont bel et bien existées tout comme le coupable présumé restent, elles, sans réelles réponses. Selon Mr Frey, "la nouveauté de la crise, sa nature sporadique et le contexte étranger ont rendu difficile pour les enquêteurs fédéraux de recueillir des indices et de tirer des conclusions".

Un mystère toujours non résolu.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité