Publicité

QUESTION D'ACTU

L'histoire qui fait peur

Troubles de l'érection : il prend trop de Viagra et voit rouge à vie

Aux Etats-Unis, un jeune homme de 31 ans a développé des troubles de la vision après avoir consommé trop de Viagra acheté sur Internet. Il verra désormais rouge à vie. 

Troubles de l'érection : il prend trop de Viagra et voit rouge à vie tommaso79/iStock

  • Publié 04.10.2018 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


En terme de santé, trop est l’ennemi du bien. Et surtout pour ce qui est de la prise de médicaments. Preuve en est avec la dernière publication de Retinal Cases, qui rapporte le cas d’un Américain de 31 ans ayant développé des troubles irréversibles de la vision après avoir consommé trop de Viagra. Parce qu’il n’a pas respecté les doses indiquées sur la boîte, le jeune homme verra rouge à vie.

Souffrant de troubles de l’érection, un New-Yorkais commande du citrate de sildénafil, médicament plus connu sous le nom de Viagra, sur Internet. Mais, au lieu d’utiliser la pipette fournie avec le flacon, il décide de boire le liquide directement au goulot, dépassant largement les 50 mg recommandés par jour (25 mg pour les plus de 65 ans). Peu après, un filtre rouge s’abat devant ses yeux ainsi que des flashs multicolores et une perte de contrastes. Le lendemain, les flashs ont cessé mais le filtre rouge est toujours là. Très inquiet, il se rend dans un hôpital spécialisé dans les troubles ophtalmologiques.

Après l’avoir examiné, les médecins lui diagnostiquent une toxicité rétinienne persistante et identifient la nature et les zones endommagées avec un degré de précision encore jamais atteint, rapporte l’étude. Pour la première fois, les scientifiques réussissent à observer les blessures microscopiques dont souffrent les cônes, les cellules photo-réceptrices situées au fond de l’œil et responsables de la vision des couleurs.

Les troubles de la vue liés au Viagra se dissipent en général au bout de 24 heures  

Un an plus tard et malgré divers traitements, le patient voit toujours trouble, déplore l’étude, qui selon Mark Fromer, ophtalmologiste à l’hôpital Lenox Hill à New York, est une "mise en garde contre les médicaments achetés en ligne sans la supervision d’un spécialiste". "Cette étude montre à quel point une forte dose d’un médicament couramment utilisé peut-être dangereuse", renchérit son collègue le Pr Richard Rosen, spécialiste de la rétine à l’hôpital du Mont Sinai à New York.

Et cela est d’autant plus vrai en ce qui concerne le citrate de sildénafil. En effet, ce médicament est riche en effets secondaires de type maux de tête, rougeurs sur le visage, troubles digestifs, problèmes auditifs, douleurs musculaires, érections douloureuses, réactions d’hypersensibilité (éruption cutanée, crise d’asthme, irritation, visage gonflé, baisse de tension…). Et s’il arrive qu’une dose normale de citrate de sildénafil contre les troubles de l’érection engendre des perturbations visuelles chez le patient, les effets se dissipent sous 24 heures. En revanche, une dose très supérieure à celle recommandée peut provoquer des dommages irréparables comme ceux rapportés dans la revue Retinal Cases. Par ailleurs, le degré de pureté et la concentration de ce médicament sont incertains : ayant été acheté sur Internet, on ignore sa provenance et son mode de fabrication exacte, rappelle l’étude.

"Si nous savions que les troubles de couleur dans la vision était un effet secondaire connu de ce médicament (mais en général, les patients voient bleu, NDLR), nous n’avions encore jamais été capable de visualiser les effets concrets de ce traitement sur la rétine jusqu’à présent", explique par ailleurs le Pr Richard Rosen. Et de conclure : "ces découvertes pourraient aider les docteurs à mieux informer leurs patients des risques potentiels de changements cellulaires en cas de surdose de ce médicament".

Deux décès liés à une surconsommation de pilules bleues  

Car ce New-Yorkais de 31 ans n’est bien évidemment pas le premier à abuser du Viagra. En 2015, les tabloïds britanniques avaient rapporté l’histoire d’un Anglais de 36 ans qui, voulant impressionner ses amis un soir d’ivresse, avait avalé 35 pilules bleues. Résultat des courses : des hallucinations, une hospitalisation de 36 heures et une érection qui aura duré cinq jours. Malgré sa démarche aussi stupide que dangereuse le jeune homme s’en était plutôt bien tiré puisqu’il n’avait souffert d’aucun effet secondaire à long terme, selon The Sun.

L’année précédente, un Belge de 56 ans avait été admis aux urgences 24 heures après avoir avalé 65 comprimés de 100 mg dans le but de se suicider. Là encore, en dépit de cet incroyable record et des symptômes de type vomissements, troubles de la vision et tachycardie, l’homme s’en était sorti indemne. Deux décès ont toutefois déjà été recensés après un surdosage de sildénafil chez des alcooliques chroniques. En effet, le foie des victimes, abîmé par l’alcool, éliminait plus difficilement le médicament de leur sang.

Enfin, dernière précision et pas des moindres concernant les risques liées au surdosage de Viagra : une érection trop longue peut endommager le pénis de façon permanente. "Si vous avez une érection qui dure plus de 4 heures, rendez-vous à l’hôpital immédiatement", recommande d’ailleurs la marque officielle Viagra sur la page d’accueil de son site, assurant qu’une dose supérieure à 100 mg par jour n’augmentera en rien votre performance sexuelle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité