Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête

Sexualité : avoir des rapports avec son ex ne serait pas une si mauvaise idée

Une nouvelle étude met à mal la croyance commune selon laquelle il ne faudrait pas avoir de relation sexuelle avec son ex. En réalité, cela n’empêcherait pas de se remettre de la rupture.

Sexualité : avoir des rapports avec son ex ne serait pas une si mauvaise idée Denisfilm / iStock

  • Publié 18.10.2018 à 13h50
  • |
  • |
  • |
  • |


La croyance commune voudrait que pour se remettre d’une rupture, il ne faudrait absolument pas avoir de relation sexuelle avec un ex-partenaire. Une étude américaine, publiée dans le Springer’s Journal of Sexual Behavior, démontre le contraire.

Comparer ceux qui n’ont pas craqué aux autres

Stephanie Spielmann, de la Wayne State University (Etats-Unis), est l’auteure principale de l’étude. Pour la réaliser, elle s’est basée en réalité, avec ses collègues, sur deux recherches. Pour la première, ils ont suivi 113 personnes qui venaient de connaitre une rupture. Deux mois après, les participants ont répondu à un sondage en ligne afin de savoir s’ils étaient toujours impliqués dans leur ancienne relation, à quel point, et comment ils se sentaient globalement. Dans la seconde étude, 372 personnes ont déclaré avoir couché de nouveau avec leur ex partenaire, ou avoir tenté de le faire. Ils ont ensuite répondu aux mêmes questions.

Se sentir plus positif

En comparant ces deux études, les chercheurs ont découvert qu’avoir une relation sexuelle avec son ex n’était pas tant un problème que ça. La plupart des concernés n’ont pas vu de différence dans leur manière de gérer leur relation, et surtout leur rupture. Il est arrivé que certains participants pleurent après avoir couché avec leur ex. Mais selon les chercheurs, ils se sont ensuite sentis plus positifs dans leur vie quotidienne.

Chaque rupture est différente

Le but de l’étude n’est pas non plus de vous pousser à coucher avec votre ex. Stephanie Spielmann explique que d’autres recherches doivent être menées, notamment sur la nature même des ruptures. Mais aussi sur une plus longue période. Chaque personne se remet différemment d’une séparation, il n’y a pas de règle. Mais se pencher scientifiquement sur le sujet est important, toujours selon Stephanie Spielmann, notamment parce qu’une rupture peut avoir des conséquences sur la santé mentale (mais aussi physique). Cela dépend de comment une personne est quittée, mais aussi si elle est capable de passer à autre chose.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité