• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mois de la santé masculine

Movember : un vrai film de boules pour sensibiliser au cancer du testicule

Chaque année, le mois de novembre est associé à "Movember", une campagne de sensibilisation aux cancers masculins. Cette année, une vidéo réalisée par Movember et Cerhom alerte avec humour sur le risque de cancer du testicule. 

Movember : un vrai film de boules pour sensibiliser au cancer du testicule Capture d'écran du compte Youtube Movember et Cerhom

  • Publié le 06.11.2018 à 20h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Des joueurs de pétanque sont rassemblés sur une place et l’un d’eux explique comment il prend soin de son "matériel" : pour leur nouvelle campagne de sensibilisation au cancer du testicule, lancée mardi 6 novembre, Movember et Cerhom (association française pour la lutte contre le cancer de l’homme, cancer du testicule, cancer de la prostate et cancer génito-urinaire) ont choisi l’humour. 

Promouvoir l’auto-palpation

"On ne peut pas rigoler avec notre matériel, on doit vraiment en prendre soin c’est vital" explique l’un des hommes dans la vidéo, tous sont des acteurs de séries ou de cinéma. Parmi eux, Théo Bertrand de "Plus belle la vie", Frédéric Bouraly de "Scènes de ménage", ou encore Théo Fernandez, qui a tourné dans "Les Tuches". Tous ces acteurs sensibilisent à un sujet tabou : la santé des testicules. 

L’auto-palpation permet de détecter très simplement toute masse anormale dans un testicule. En plus, c'est facile parce que c'est comparatif. S'il y a une masse ou une forme anormale, il faut consulter un médecin pour voir s’il s’agit d’une tumeur. Souvent les hommes tardent à consulter alors que le taux de survie à 5 ans du cancer du testicule est de 99% quand il est pris à temps.

Le complexe du macho

D’après le Dr américain Jay Raman, cela s’explique par le "complexe du macho", les hommes préfèrent attendre et voir si le problème ne va pas se résoudre tout seul avant de montrer leurs parties intimes à un professionnel de santé. Certains craignent l’ablation du testicule et cette angoisse peut repousser le moment de la première consultation.

Le cancer du testicule concerne les hommes jeunes, entre la puberté et 40 ans, mais il peut apparaître également vers 50 ans. La vidéo de prévention se termine sur un dernier message pour promouvoir l’auto-palpation : "le cancer testiculaire n’est pas un jeu, pensez à inspecter régulièrement votre matériel".

Movember, ce n’est pas que la moustache !

La fondation Movember a été rendue célèbre par sa campagne de sensibilisation, chaque année, en novembre, elle incite les hommes à se laisser pousser la moustache pour faire parler des cancers masculins, qui sont principalement le cancer du testicule et le cancer de la prostate.

L’association rassemble aussi des fonds pour la recherche. En 2015, une étude réalisée grâce à ces dons a permis de mettre en avant le rôle de la génétique familiale dans l’apparition des cancers du testicule : dans 49 % des cas, des défauts génétiques héréditaires sont à l’origine de la maladie.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité