Publicité

QUESTION D'ACTU

Réforme de la santé

Le prix de certains médicaments sera plus élevé en 2019

Les honoraires de dispensation (délivrance des médicaments), perçus par les pharmaciens, vont augmenter le 1er janvier 2019 et les complémentaires santé ne prendront pas forcément en charge la différence.

Le prix de certains médicaments sera plus élevé en 2019 artisteer /iStock

  • Publié 26.11.2018 à 16h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Une réforme votée en 2017 entre en vigueur à partir du 1er janvier prochain et elle concerne tous les Français : le prix des médicaments pourrait augmenter. Le Parisien révèle que les honoraires de dispensation, perçus par les pharmaciens lors de la délivrance des médicaments, va évoluer et toutes les complémentaires santé ne prendront pas en charge la hausse.

Certains médicaments pourraient vous coûter plus cher en janvier https://t.co/SkugtDAXhT #Rediff

Un honoraire mis en place en 2015

L’honoraire de dispensation a été instauré le 1er janvier 2015 et fixé en 2016 à 1,02 € par boîte de médicament. ll paie le pharmacien pour la délivrance du produit et pour les conseils qu’il prodigue. Elle permet de compenser la baisse du prix des médicaments voulue depuis plusieurs années par le gouvernement. Cette somme est prise en charge à 65% par l’Assurance maladie et le reste est financé par les complémentaires de santé.

Toutes les mutuelles ne rembourseront pas

Le 1er janvier 2019, l’honoraire de dispensation va évoluer en fonction du type de médicament, mais les complémentaires santé ne prendront pas toujours la différence à leur charge. Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France, explique au Parisien : "si leurs contrats ne prévoient pas de rembourser les médicaments à 15% ou 30%, les complémentaires santé ne participeront pas aux honoraires du pharmacien".

La seule part qui sera encore remboursée sera celle prise en charge par l’Assurance maladie, soit les deux tiers des honoraires de dispensation. Si la mutuelle ne finance pas le reste, ce sera au patient de le régler. 

Un système complexe 

Les honoraires de dispensation ne sont appliqués que lorsqu'un patient demande le remboursement. Pour certains médicaments, ils pourraient atteindre 4 euros. Pour faire des économies, mieux vaudra ne pas demander de remboursement, mais dans ce cas, le pharmacien ne touchera pas ses honoraires. 

Par exemple, le somnifère Stilnox coûte aujourd'hui 3,09 €. Il est remboursé à 15% par l'Assurance maladie, le patient doit donc débourser 2,63 €. Avec la réforme, la rémunération du pharmacien sera de 4,08 € : le médicament coûtera toujours 2,63 € au patient mais il faudra y ajouter 1,36 €, la part de l'honoraire de dispensation non prise en charge. Le médicament remboursé coûtera 3,99 €, alors que sans le remboursement, son prix est de 3,09 €.

Pour l’instant, la liste des médicaments concernés n’a pas été rendue publique. Cette hausse ne sera pas la seule, les honoraires de dispensation devraient à nouveau augmenter en janvier 2020.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité