Publicité

QUESTION D'ACTU

Obésité infantile

Asthme : les enfants en surpoids sont plus à risque que les autres

Une gigantesque étude fait le lien entre obésité de l’enfant et risque d’asthme, une maladie chronique qui gène la respiration. 

Asthme : les enfants en surpoids sont plus à risque que les autres istock / Foremniakowski

  • Publié 26.11.2018 à 17h19
  • |
  • |
  • |
  • |


L’obésité pourrait être responsable d'environ un quart des cas d’asthme chez les enfants américains, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Pediatrics. L’asthme est une maladie chronique provoquée par une inflammation des bronches qui se traduit par leur hypersensibilité à différentes stimulations : froid, virus, tabac, pollution

L’inflammation bronchique entraîne une "hyperréactivité" de la paroi musculaire avec un gonflement de la paroi interne de la bronche, une hypersécrétion de mucus (normalement produit en petites quantités) et la contraction des muscles de la paroi bronchique. Au final, tous ces phénomènes aboutissent au rétrécissement de la lumière de la bronche, voire à son obstruction, et à une gène pour respirer.

Un risque accru de 30%

"Le réseau de recherche de données cliniques PEDSnet a été utilisé pour mener une étude de cohorte rétrospective (janvier 2009-décembre 2015) afin de comparer l'incidence de l'asthme chez les enfants de 2 à 17 ans ayant un excès de poids et/ou obèses par rapport à ceux ayant un poids sain", indiquent les chercheurs en préambule.

Pendant quatre ans, l’équipe a analysé les données médicales de 507 496 enfants. Ceux qui étaient obèses présentaient un risque accru de 30% de développer de l'asthme par rapport aux autres, un chiffre qui chutait à 17% concernant les enfants en surpoids. Ces résultats ont été ajustés en fonction de facteurs de risque comme le sexe, l'âge, le statut socioéconomique et les allergies.

10% des cas d'asthme pourraient être évités

Les chercheurs ont aussi démontré qu'environ 23 à 27% des nouveaux cas d'asthme chez les enfants obèses pourraient être attribués à cet état, ce qui signifierait qu'environ 10% des cas d'asthme pourraient être évités dans ce groupe d'âge, soit presque un million d'enfants aux Etats-Unis. "Ces chiffrent attirent encore une fois l'attention sur l'importance de prévenir l'obésité dès le plus jeune âge", concluent les chercheurs, qui peinent encore à expliquer pourquoi le surpoids et l’asthme sont corrélés.

"L'asthme est la première des maladies chroniques infantiles. Certaines de ses causes comme la génétique ou les infections virales sont des choses sur lesquelles nous ne pouvons pas agir", a déclaré Jason E. Lang, professeur agrégé de pédiatrie et directeur de l’étude. "On pourrait en revanche s’attaquer à l’obésité infantile", affirme-t-il.

41 millions d'enfants obèses

Les enfants obèses seront aussi plus enclins à développer diverses pathologies à l’âge adulte, comme des maladies cardiovasculaires, la résistance à l’insuline (qui est souvent le signe avant-coureur d’un diabète), des troubles musculosquelettiques (notamment l’ostéoarthrite – maladie dégénérative des articulations fortement handicapante) ou encore certains cancers (endomètre, sein et côlon).

Le nombre d’enfants en surpoids ou obèses dans le monde s’est considérablement accru, passant de 32 millions en 1990 à 41 millions en 2016. 17% des petits Français souffrent de ces affections. Au sein de l’Hexagone, environ 4 millions de personnes développent de l'asthme : on compte près de 60 000 hospitalisations (40 000 chez les enfants) et environ 1 000 décès chaque année. Les premières crises surviennent généralement au cours de la première année de vie dans 10 à 50% des cas, avant la cinquième année dans 65 à 95% des cas, ou après 10 ans, mais cela reste rare.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité