Publicité

QUESTION D'ACTU

Stimulation cérébrale

Dépression : cette nouvelle alternative aux médicaments est efficace

La stimulation cérébrale serait efficace contre la dépression résistante. On parle de "dépression résistante" quand les antidépresseurs n’ont aucun effet sur le malade. 

Dépression : cette nouvelle alternative aux médicaments est efficace Marjan_Apostolovic / istock

  • Publié 01.12.2018 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La stimulation cérébrale serait efficace contre la dépression résistante, selon une nouvelle étude. C’est le cortex orbitofrontal latéral qui a été visé (OFC), une petite région du cerveau située juste au-dessus des yeux. L'utilisation du courant électrique pour stimuler directement les régions du cerveau s'est déjà avérée être une thérapie efficace pour traiter certaines formes d'épilepsie et de maladie de Parkinson, mais les essais concernant la dépression n'avaient pas été concluants jusqu'ici.

Des effets en seulement trois minutes

"Le cortex orbitofrontal latéral est l'une des régions du cerveau les moins bien comprises, mais on sait qu’il est lié à l'humeur et à la prise de décision", explique Eddie Chang, professeur en neurochirurgie et directeur de l’étude. Son équipe a recruté 25 patients dépressifs à divers degrés, et leur a demandé de noter leur humeur plusieurs fois par jour. Elle a ainsi observé les schémas d'activité cérébrale liés aux fluctuations naturelles des sentiments pendant plusieurs jours.

Les scientifiques ont ensuite utilisé un courant électrique léger pour perturber l'activité cérébrale dans différentes régions du cerveau, en demandant aux patients de signaler les effets de l’intervention sur leur état psychologique. Ils ont alors constaté que la plupart des endroits de stimulation n'avaient aucun effet sur l'humeur des volontaires, mais que l'application d'un courant au cortex orbitofrontal latéral pendant seulement trois minutes, même d'un seul côté du cerveau, produisait une amélioration significative de l'humeur chez les dépressifs.

Amélioration du langage corporel des patients

"On a pu constater l'amélioration du langage corporel des patients. Ils ont souri, se sont assis plus droit, ont commencé à parler plus vite et plus naturellement", racontent les scientifiques (la dépression ralentit les mouvements des personnes atteintes, NDLR). Des phrases très positives ont aussi été prononcées.

Deux autres observations indiquent un vrai potentiel thérapeutique. Tout d'abord, les chercheurs ont découvert que l'application d'un courant au cortex orbitofrontal latéral déclenchait des schémas d'activité cérébrale similaires à ce qui s'était produit naturellement dans le cerveau des volontaires pendant leurs bonnes phases. Par ailleurs, la stimulation n'a amélioré l'humeur que des patients présentant des symptômes de dépression modérée à grave, mais n'a eu aucun effet sur ceux présentant des symptômes plus légers.

La maladie psychiatrique la plus fréquente

La dépression est la maladie psychiatrique la plus fréquente et touche tous les âges. En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. La prévalence de la dépression dans l'Hexagone a augmenté de 1,8 points entre 2010 et 2017, selon un récent rapport de Santé Publique France, notamment chez les femmes (+3 points), les 35-44 ans (+4 points), les chômeurs (+5 points) et les personnes à faibles revenus (+3 points).  

On parle de "dépression résistante" quand les antidépresseurs n’ont aucun effet sur le malade. Environ 30% des dépressifs sont dans ce cas, avec à la clef de terribles souffrances.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité