Publicité

QUESTION D'ACTU

Chirurgie plastique

La rhinoplastie fonctionnelle peut faire cesser certains maux de tête chroniques

Pour les personnes souffrant de migraines chroniques, la solution contre les douleurs est peut-être chirurgicale. Une nouvelle étude révèle de 85% des patients ayant subi une chirurgie nasale fonctionnelle constatent une amélioration au moins partielle de leurs maux de tête.

La rhinoplastie fonctionnelle peut faire cesser certains maux de tête chroniques vladans/iStock

  • Publié 01.12.2018 à 16h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Douloureuses et invalidantes, les migraines touchent 7 à 8 millions de personnes en France, soit environ 12% de la population adulte et 5 à 10% des enfants. Souvent chroniques, elles peuvent avoir des répercussions parfois importantes sur la vie socio-économique des personnes qui en souffrent, notamment parce qu'elles rendent pénible toute activité et les obligent souvent à s’allonger dans le noir dans l’espoir que la douleur disparaisse.

Pour de nombreux patients, les migraines sont devenues une fatalité, d’autant que les médicaments qui existent pour les soulager s’avèrent selon les cas plus ou moins efficaces. La solution à leurs douleurs chroniques pourrait résider non pas dans les traitements médicamenteux, mais dans la chirurgie.

C’est ce que révèle une nouvelle étude de l’Université du Wisconsin publiée dans le numéro de décembre de Plastic and Reconstructive Surgery, le journal médical officiel de l’American Society of Plastic Surgeons. Selon ses auteurs, la rhinoplastie fonctionnelle permettrait de soulager de manière efficace les migraines.

1 patient sur 2 opéré n’a plus de migraine chronique

Contrairement à une rhinoplastie esthétique, la chirurgie nasale fonctionnelle n’a pas de vocation esthétique en modifiant l’apparence du nez. Elle agit, comme son nom l’indique, sur les fonctions du nez lorsque l’on rencontre une difficulté respiratoire comme l’obstruction nasale. Cette intervention chirurgicale cible les "points de contact" du nez et des sinus, soupçonnés de servir de points de déclenchement aux maux de tête chroniques.

Pour le vérifier, les chercheurs ont procédé à la revue systématique de 39 études portant sur 1 577 patients ayant subi une chirurgie nasale fonctionnelle pour le traitement des maux de tête dus à des points de contact avec les muqueuses. Les procédures les plus courantes étaient une intervention chirurgicale visant à traiter un septum dévié ou un excès de tissu sinusal. Environ la moitié des études incluaient une chirurgie endoscopique des sinus (ESS), souvent réalisée chez des patients présentant des infections sinusales récurrentes.

Les résultats qu’ils ont mis en lumière montrent l’efficacité de la chirurgie nasale fonctionnelle pour réduire ou éliminer les symptômes de la migraine chronique. Ainsi, 48% des patients ont déclaré ne plus avoir de maux de tête après la chirurgie, tandis que 37% ont noté une nette amélioration dans l’intensité ou la fréquence des céphalées. Seuls 15% des patients ont déclaré ne pas avoir ressenti de changement.

Une diminution de la fréquence et de l’intensité des maux de tête

La chirurgie nasale fonctionnelle semble réduire non seulement l’intensité des migraines, mais aussi leur fréquence, passant en moyenne de 22 à 6 jours par mois.

Pour les auteurs de l’étude, ces travaux sont les premiers à démontrer que "les points de contact des muqueuses nasales peuvent constituer une cible chirurgicale viable pour aider à atténuer les maux de tête chez des patients correctement sélectionnés". Les bonnes réponses à la chirurgie nasale suggèrent par ailleurs "une relation importante entre l'anatomie intranasale et les boucles de rétroaction des maux de tête", écrivent-ils.

"La chirurgie nasale fonctionnelle est une option viable pour améliorer les symptômes des maux de tête chez des patients bien sélectionnés", concluent le Dr Ahmed Afifi et ses collègues. Pas questions toutefois d’opérer tous les patients souffrant de migraines chroniques : il est selon eux nécessaire de mener des essais randomisés bien contrôlés, comprenant des critères de sélection rigoureux pour identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier de cette approche chirurgicale du traitement du mal de tête chronique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité