Publicité

QUESTION D'ACTU

Evolution

Les enfants atteignent leur maturité osseuse plus tôt qu'avant

Des scientifiques ont étudié les radiographies d’enfants nés entre 1915 et 2006. Ils constatent que chez les derniers nés, la maturité osseuse est avancée de 10 mois pour les fillettes, et de sept mois pour les garçons.

Les enfants atteignent leur maturité osseuse plus tôt qu'avant Shidlovski/iStock

  • Publié 25.12.2018 à 12h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Le corps humain évolue au fur et à mesure des siècles. Nous sommes, par exemple, plus grands que nos ancêtres. Une nouvelle étude montre que d’autres changements ont eu lieu dans les dernières décennies. Des chercheurs de l’université Missouri-Columbia aux Etats-Unis ont découvert que la maturité osseuse des enfants est plus précoce aujourd'hui par rapport au début du XXe siècle. 

Une étude comparative sur près d’un siècle 

Pour étudier l’évolution de la croissance osseuse, les chercheurs ont utilisé les radiographies des poignets et des mains de plus de 1000 enfants nés entre 1915 et 2006. Ils ont prêté attention à la fusion épiphyse qui correspond au moment où l’os a terminé de grandir et où la calcification osseuse est achevée. 

Des différences entre garçons et filles

Ils ont constaté que les os des enfants nés dans les années 1990 terminent la fusion épiphyse plus tôt en comparaison à ceux nés dans les années 1930. Pour les fillettes, cela arrive en moyenne dix mois plus tôt et sept mois pour les garçons. Ces différences ne sont pas surprenantes, car depuis de nombreuses années, il est admis que les filles terminent cette croissance osseuse plus tôt que les garçons. 

Des origines inconnues 

Les chercheurs ne savent pas quelle est l’origine de ces évolutions, ils supposent que cela pourrait être lié à l’exposition aux hormones dans l’environnement. Ces découvertes pourraient permettre d’améliorer la prise en charge orthopédique des plus jeunes, notamment dans le cas de scoliose ou de différences dans la longueur des jambes. Cela pourrait aussi permettre de mieux adapter les durées de traitement pour les enfants qui reçoivent des hormones de croissance. D’après l’Inserm, chaque année, environ 6 000 enfants en France prennent un traitement par hormones de croissance. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité