Publicité

QUESTION D'ACTU

Guide

Noël : 9 conseils pour garder le moral pendant les fêtes

A l'approche de Noël, de nombreuses personnes se sentent déprimées. Pourquoi Docteur livre ici neuf conseils à suivre afin d'éviter de tomber dans le surmenage, la solitude ou encore l'excès de dépenses et de calories. 

Noël : 9 conseils pour garder le moral pendant les fêtes Mukhina1 /istock

  • Publié 25.12.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Ca y est, c’est reparti, la période des fêtes approche. Si chez les enfants elle est toujours une source d’émerveillement et d’enchantement, chez les adultes il arrive au contraire qu’elle soit synonyme de stress et d’inquiétudes. Selon un sondage Harris mené en 2008, un Français sur trois se sentirait déprimé à l'arrivée de Noël, les deux principales raisons étant la solitude (33%) et les difficultés financières (29%). Afin d’éviter de tomber dans ces travers et autres soucis liés à la prise de poids, au surmenage familial et au manque de lumière, Pourquoi Docteur a établi une liste de neuf conseils à suivre au cours de cette période difficile. Suivez le guide…

1/ Prévoyez un budget en amont

Au lieu de vous laisser emporter dans un tourbillon d'achats imprévus et de le regretter pour toute la nouvelle année à venir, établissez-vous une limite à ne pas dépasser par personne avant de vous lancer à l’assaut des magasins. Si possible, n’utilisez que du cash afin de mieux vous rendre compte de ce que vous dépensez.

2/ Évitez de trop boire

Pot de Noël au bureau, "Secret Santa" avec les amis, Noël en famille, réveillon du Nouvel an… Les opportunités de boire et de faire la fête s’enchaînent pendant la période des fêtes. Avant de vous ruer vers la première bouteille de champagne à portée de main, rappelez-vous que vous n’avez pas besoin de boire à chaque événement. En amont de la soirée, fixez-vous une limite et tenez-vous y. Car si l’alcool peut sembler une bonne solution pour relâcher la pression dans une période aussi stressante que celle de Noël, il peut au contraire jouer le rôle de mauvais catalyseur et engendrer des drames dont tout le monde se serait bien passé. Sans compter la gueule de bois, la prise de poids et autres effets secondaires désagréables.  

3/ Gardez un rapport sain à la nourriture

S’il est bien évident que vous n’allez pas atteindre votre objectif "summer body" au mois de décembre, nul besoin de frôler le malaise à chaque repas. Sans trop vous mettre la pression face à la prise de poids ni culpabiliser à chaque bouchée de foie gras, essayez de vous modérer un minimum et de ne pas vous resservir à chaque fois afin de ne pas vous sentir malade en permanence

4/ N’envoyez pas valser toutes vos bonnes habitudes d’un coup

Pendant la période de Noël, on a tous tendance à oublier d’aller à la gym. Il fait froid et nuit tôt et une fois le soir tombé et la journée de boulot terminée, on a plus qu’une envie : se réfugier sous sa couette pour regarder un bon film de Noël. Si cela est bien sûr parfaitement compréhensible, n’abandonnez pas toutes vos bonnes habitudes sportives d’un coup pour autant. Le soleil étant quasiment invisible au mois de décembre, le moral en prend un coup et il est important de rester actif physiquement et de ne pas toujours être à l’intérieur si vous voulez éviter de déprimer et de tomber dans le blues des fêtes. Essayez de marcher autant que possible et de prendre l’air un peu chaque jour (même s’il fait froid) afin de rester en forme. 

5/ Prenez la lumière

Dans la même logique, pensez à vous exposer autant que possible à la lumière du jour. Le manque de lumière et de vitamine D poussant notre organisme à fonctionner comme s’il était toujours en pleine nuit, beaucoup de personnes ont tendance à avoir le moral à zéro et à se sentir perpétuellement épuisées pendant l’hiver. S’il vous est impossible de vous octroyer quelques instants au soleil tous les jours, achetez une lampe de luminothérapie. Une demi-heure par jour pendant deux semaines devrait vous suffire à voir la différence. 

6/ Sachez dire stop à votre famille

Ce n’est pas parce que c’est Noël que vous devez absolument traverser la France en long, en large et en travers pour saluer tous vos grands oncles et tantes. Ne surchargez pas vos vacances de Noël de visites de famille, vous n’aurez pas le temps de tout faire ni de voir tout le monde. Sachez dire non et être ferme sans culpabiliser, il n’y a que 24 heures dans une journée. Vous avez 365 jours dans l'année pour étaler les mondanités, nul besoin de tout concentrer sur deux semaines. 

7/ Restez actif pour éviter la solitude

Si comme nous venons de le voir précédemment, certaines personnes ont du mal à gérer leur emploi du temps de folie en cette période de fin d’année, d’autres au contraire se retrouvent plus seules que jamais, plongées dans les souvenirs des proches qu’elles ont perdus. Afin de lutter contre la solitude, concoctez vous une liste de choses à faire. C’est maintenant ou jamais pour se lancer dans un nouveau hobbie : prenez des cours de poterie, de chinois ou de salsa... Et puisque Noël est avant tout un moment où l’on donne de soi, pourquoi ne pas devenir bénévole pour une association caritative, donner son sang ou parrainer un enfant dans le besoin ?  

8/ Ayez des attentes réalistes

Films de Noël enchanteurs et souvenirs d’enfance idéalisés obligent, il arrive que vous attendiez trop de cette saison des fêtes et que vous soyez par conséquent très déçus une fois le moment passé : la dinde était mauvaise, votre famille déprimante et vos cadeaux complètement nuls… Aussi, pensez à garder la tête froide à l’approche des festivités. Si vous gardez des attentes réalistes, vous ne pourrez être qu’agréablement surpris.

9/ Prenez la poudre d’escampette

Et si vous détestez vraiment Noël par dessus tout, ne culpabilisez pas par rapport à vos parents ou autres, prenez le large. Profitez de cette période de vacances pour échapper à la grisaille hivernale et faites votre valise pour des destinations plus exotiques où vous pourrez vous retrouvez au calme loin de la pression des fêtes. 

Si vous vous sentez trop fatigué, stressé ou déprimé pendant les fêtes, n’hésitez pas à consultez un médecin. Et si vous avez surtout besoin d’une oreille attentive, des groupes et des associations sont là pour vous soutenir.  

Croix Rouge Écoute Tél. : 0 800 858 858

La Porte Ouverte Tél. : 0 803 33 33 11

SOS Dépression Tél. : 01 40 47 95 95

SOS amitié Tél. : 01 42 96 26 26 

Fil Santé JeunesTél. : 32 24.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité