Publicité

QUESTION D'ACTU

Lombaires

Les voyages dans l'espace déforment complètement les muscles du dos

Les astronautes qui reviennent sur Terre peuvent avoir les muscles du dos déformés, parfois jusqu'à quatre ans après leur mission.

Les voyages dans l'espace déforment complètement les muscles du dos freestylephoto / istock

  • Publié 11.01.2019 à 09h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Les astronautes qui passent plusieurs mois à bord d’une station spatiale présentent des déformations des muscles du dos après leur retour sur Terre, selon une nouvelle étude. Certains changements dans la composition sont même encore présents jusqu'à quatre ans après un vol spatial de longue durée, d’après les recherches menées par Katelyn Burkhart (Massachusetts Institute of Technology) et ses collègues. Ils écrivent : "les modifications de la morphologie des lombaires induites par les vols spatiaux peuvent contribuer aux douleurs dorsales communément rapportées chez les astronautes."

Réduction de la taille des muscles

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont analysé les muscles autour de la colonne vertébrale de 17 astronautes ayant effectué des missions sur la Station spatiale internationale. La durée moyenne de leur séjour dans l'espace était de six mois.

Résultats : les examens ont mis en évidence une réduction de la taille des muscles du dos. Pour les muscles individuels, la taille a diminué de 4,6 à 8,8%. Les scanners ont également montré une augmentation significative de la quantité de tissu graisseux présent dans les muscles paravertébraux. Par conséquent, la densité musculaire des astronautes, qui est inversement liée à la teneur en matières grasses, a diminué de 5,9 à 8,8%.

Deux à quatre ans après le retour de l'astronaute 

Pour la plupart des muscles, la composition est revenue à la normale après un an. Cependant, pour deux muscles, la teneur en gras est demeurée supérieure aux valeurs d'avant vol, même deux à quatre ans après le retour de l'astronaute de l'espace. Ces muscles, qui relient la colonne vertébrale au bassin, sont situés à côté de la colonne vertébrale. En comparaison, les muscles paravertébraux situés en arrière de la colonne vertébrale ont retrouvé une taille et une densité normales.

Les changements dans la taille et la composition musculaire variaient d'une personne à l'autre. Pour certains muscles, les changements de taille étaient au moins en partie liés à la quantité et au type d'exercice que les astronautes effectuaient en apesanteur : exercice de résistance ou cyclisme. L'exercice en vol ne semble pas avoir eu d'incidence sur les changements de la densité musculaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité