Publicité

QUESTION D'ACTU

Miracle

Etats-Unis : il revient à la vie quelques minutes après avoir été débranché par les médecins

Un Américain est revenu à la vie après avoir été débranché par les médecins suite à un commun accord avec sa famille. "Un miracle assez effrayant", selon lui.

Etats-Unis : il revient à la vie quelques minutes après avoir été débranché par les médecins jacoblund / istock

  • Publié 11.01.2019 à 10h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Incroyable mais vrai. Scott Marr, un Américain de 61 ans, retrouvé inconscient chez lui dans l'Etat du Nebraska le 12 décembre dernier, a été hospitalisé en urgence au Methodist Hospital d'Omaha. Les médecins pensent alors à un AVC et observent impuissants son état se détériorer rapidement. Les personnels de santé et sa famille prennent alors la douloureuse décision d'abréger ses souffrances et de le débrancher, lui qui avait toujours dit ne pas vouloir être maintenu en vie artificiellement. 

"Les médecins nous ont dit qu'il était sur le chemin de la mort cérébrale. Alors nous lui avons dit adieu, avant de le le débrancher, tous les appareils ont été arrêtés et nous avons attendu à ses côtés", raconte sa fille dans The independent. Mais se produit l'impensable. Le sexagénaire revient à lui, en respirant sans assistance. Rappelée par l'hôpital, sa fille n'y croit pas. "Je voulais juste lui parler comme on l’avait fait tout ce temps. J’ai dit 'Salut Papa' et il m’a souri…Je me suis dit que j’étais en train de rêver, c’était le moment le plus fou de ma vie".

"Un miracle assez effrayant"

L'état de Scott Marr s'améliore rapidement. Dès le lendemain, il arrivait à bouger légèrement ses mains et ses orteils. Selon lui, ce qui lui est arrivé pourrait être qualifié de "miracle assez effrayant". Après des examens complémentaires, l'équipe médicale a conclu que Scott n'avait pas été victime d'un AVC, mais qu'il souffrait d'un syndrome de leucoencéphalopathie postérieure réversible, une complication rare résultant d’une élévation brutale de la pression artérielle chez un patient chroniquement hypertendu.

Un article médical rédigé sur ce syndrome en 2007 détaille qu'il "s’agit d’un syndrome clinicoradiologique parfois observé dans le cadre d’affections diverses, comme des collagénoses ou vascularites du système nerveux central, des troubles électrolytiques ou lors de l’utilisation de traitements cytotoxiques ou immuno- suppresseurs. Elle est responsable de manifestations neurologiques peu spécifiques, comme une confusion, un coma (comme dans le cas de Scott Marr, NDLR), des convulsions ou des troubles visuels".

Des retours à la vie incroyables 

Tout s'explique. Mais, croyez-le ou non, l'histoire de Scott est loin d'être un cas isolé. En janvier 2018, le détenu d'une prison espagnole déclaré mort après un suicide, s'est réveillé alors que l'on s'apprêtait à l'autopsier. Trois médecins avaient attesté de son décès, mais Gonzalo Montoya Jiménez s'est bel et bien réveillé dans un sac mortuaire. L'histoire ne dira jamais si les trois médecins ont fait erreur, ou si le prisonnier a vraiment "ressuscité" comme l'a titré la presse espagnole. 

En 2013, un Américain de 38 ans est revenu à la vie 45 minutes après l'arrêt de son coeur. Déclaré mort par les médecins après un long massage cardiaque, Anthony Yahle est finalement revenu à la vie après que son fils de 17 ait hurlé "papa tu ne vas pas mourir aujourd'hui". 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité