Publicité

QUESTION D'ACTU

Accompagnement thérapeutique

Hypertension artérielle : intérêt majeur d’un programme d’accompagnement à domicile

Un nouveau programme d’accompagnement par des paramédicaux permet d’améliorer l’efficacité du traitement de l’hypertension artérielle chez la majorité des patients en ville.

Hypertension artérielle : intérêt majeur d’un programme d’accompagnement à domicile Ake Ngiamsanguan/istock

  • Publié 20.01.2019 à 10h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital, à Boston, ont mis au point un nouveau programme d’accompagnement des soins à domicile afin d’améliorer le contrôle de l'hypertension rapidement et à un coût nettement inférieur aux programmes traditionnels.

La nouvelle approche, testée sur 130 participants, a aidé 81% d’entre eux à maîtriser leur pression artérielle seulement en sept semaines en moyenne. Les résultats de l’étude sont publiés cette semaine dans Clinical Cardiology.

50% des malades contrôlés

L'hypertension artérielle est une maladie qui touche près de la moitié des adultes et peut avoir des conséquences graves résultant de l’augmentation de la pression artérielle dans les artères : majoration du risque de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et d'autres événements cardiovasculaires. Malgré les traitements qui reposent sur des associations de médicament et une meilleure hygiène de vie, seulement 50% des malades sont aux objectifs de traitement.

Combinaison de stratégie

Les chercheurs ont combiné plusieurs stratégies pour créer leur programme. Les participants ont chacun reçu un tensiomètre compatible Bluetooth capable de transmettre automatiquement les mesures de pression artérielle prises à la maison par les patients, directement dans leur dossier médical électronique.

Les patients avaient facilement et fréquemment accès à des conseillers non-médecins, formés à l'utilisation d'un algorithme clinique développé par des spécialistes de l'hypertension. Le programme a permis une évaluation rapide et un ajustement de la posologie des médicaments pour les patients.

Un efficacité démontrée

Le projet pilote était un suivi prospectif de de cohorte. L'équipe a recruté 130 patients dont la pression artérielle était non contrôlée (supérieure à 140/90 mmHg). Les patients ont été recrutés dans deux cliniques pour tester l'efficacité dans deux contextes : une clinique de soins primaires (Brigham) et une clinique cardiovasculaire (Brigham's Watkins).

Les patients inscrits ont reçu un tensiomètre compatible Bluetooth et ont appris à l'utiliser. On a demandé aux patients de mesurer leur pression artérielle à la maison deux fois par jour. Les ajustements médicamenteux ont été effectués toutes les deux semaines jusqu'à ce que la pression artérielle à domicile soit contrôlée à <135/85 mmHg.

Un résultats frappant

« Le modèle traditionnel de traitement de l'hypertension artérielle par le biais de visites traditionnelles chez le médecin n'est ni efficace ni durable », a déclaré Naomi Fisher, directrice du service d’hypertension du Brigham Hospital. « C’est un résultat frappant, en particulier compte tenu du délai très court dans lequel le contrôle a été atteint chez 81% des patients : en moyenne sept semaines ». « Quelques programmes de santé plus lourds ont égalé ou dépassé ce taux de contrôle, mais la plupart des programmes cliniques de ville n'atteignent pas ce taux de réussite ».

La prochaine étape consistera à développer le programme afin de tester sa généralisation et sa durabilité en population réelle. Avec cette approche, l'équipe prévoit une rentabilité et des économies significatives, en plus d’une meilleure prévention des événements cardiovasculaires et des décès chez les hommes et les femmes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité