Publicité

QUESTION D'ACTU

Soins de santé

Alzheimer : des chercheurs parviennent à restaurer la mémoire de plusieurs souris

Des scientifiques sont parvenus à inverser la perte des fonctions cognitives. 

Alzheimer : des chercheurs parviennent à restaurer la mémoire de plusieurs souris Popartic/iStock

  • Publié 27.01.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La maladie d’Alzheimer pourrait concerner un Français de plus de 65 ans sur 4 d’ici à 2020. Les résultats d’une recherche menée aux Etats-Unis donnent de l’espoir pour parvenir un jour à soigner cette pathologie. Des chercheurs sont en effet parvenus à restaurer la mémoire dans le cerveaux de souris. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Brain.

Aujourd'hui, il n’existe pas de traitement permettant de soigner la maladie. Les seules thérapies possibles ne sont efficaces que si elles sont administrées tôt et permettent uniquement de retarder le déclin progressif des fonctions cognitives. Les cellules du cerveau ont un fonctionnement anormal, puis, les neurones meurent. Dans les derniers stades de la maladie, il y a un dysfonctionnement des récepteurs du glutamate, nécessaires à la mémoire à court terme et à l’apprentissage. 

Annuler l’action de certaines enzymes

Les chercheurs de l’université de Chicago (Etats-Unis) ont étudié les cerveaux de souris et de personnes décédées d’Alzheimer : ils ont constaté que ce dysfonctionnements des récepteurs est le résultat d’un processus nommé "modification répressive de l’histone". " Cette modification de l’histone anormale liée à la maladie est ce qui réprime l’expression des gènes, en diminuant les récepteurs du glutamate, explique Zhen Yan, principale auteure de l’étude. Ceci entraîne ensuite une perte de la fonction synaptique et des déficits de mémoire".

Après ces découvertes, l’objectif des chercheurs était de parvenir à réactiver les récepteurs du glutamate. Comme la modification répressive de l’histone est liée à des enzymes, ils les ont désactivées dans le cerveau des rongeurs. Cette technique a permis aux récepteurs du glutamate de récupérer leur fonction, et les souris ont retrouvé leur mémoire de reconnaissance, spatiale et de travail. 

Les chercheurs sont parvenus à rétablir les fonctions cognitives pendant une semaine seulement, mais ils comptent poursuivre leurs travaux pour parvenir à allonger la durée de récupération et à terme réussir à appliquer ces résultats chez l’homme. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité