Publicité

QUESTION D'ACTU

Addiction au tabac

Sevrage tabagique : la e-cigarette est deux fois plus efficace que tout le reste

Patchs, gommes à mâcher, vaporisateurs... Aucun de ces produits ne serait aussi efficace pour arrêter de fumer que la cigarette électronique. 

Sevrage tabagique : la e-cigarette est deux fois plus efficace que tout le reste vchal /istock

  • Publié 31.01.2019 à 14h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon un essai clinique mené par l'Université Queen Mary de Londres, les cigarettes électroniques sont presque deux fois plus efficaces que les traitements de remplacement de la nicotine, comme les patchs et la gomme à mâcher, pour aider les fumeurs à arrêter la cigarette. 

L'essai, auquel ont participé près de 900 fumeurs, a révélé que 18% des utilisateurs de cigarettes électroniques avaient arrêté la cigarette un an après, tandis que seulement 9,9% de ceux qui utilisaient des patchs, des vaporisateurs et des gommes à mâcher avaient réussi à stopper leur consommation.

Soutien psychologique hebdomadaire

Jusqu’ici, "bien qu'un grand nombre de fumeurs déclarent avoir réussi à arrêter de fumer avec l'aide des e-cigarettes, les professionnels de la santé hésitaient à recommander leur utilisation, en raison de l'absence de preuves claires issues d'essais contrôlés et randomisés. Cela est maintenant susceptible de changer", se félicite le directeur de l’étude Peter Hajek.

886 fumeurs suivis par les services de sevrage tabagique du National Health Service du Royaume-Uni et ont été répartis au hasard dans deux groupes. Les premiers ont choisi un traitement de remplacement de la nicotine (patch, gomme à mâcher, vaporisateurs ou une combinaison de ces produits). Les seconds ont fumé la cigarette électronique à leur convenance. Tous les participants ont reçu un soutien psychologique hebdomadaire pendant au moins quatre semaines.

Les substituts nicotiniques ont provoqué plus de nausées

Parmi les participants qui n'ont pas atteint l'abstinence complète, un plus grand nombre d'utilisateurs de cigarettes électroniques ont réduit leur consommation de tabac. Les utilisateurs de cigarettes électroniques ont signalé plus d'irritation de la gorge et de la bouche, tandis que les substituts nicotiniques ont provoqué plus de nausées. La prise de poids n'est malheureusement pas ici évoquée. 

"Cette étude démontre clairement que les e-cigarettes sont presque deux fois plus efficaces que les thérapies de remplacement de la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter", concluent les experts. Rappelons ici que si le vapotage est préférable à la cigarette, il reste nocif pour la santé. Si on n’est pas fumeur, il ne faut donc pas le pratiquer. 

En mai dernier, Santé Publique France annonçait que la France comptait désormais un million de fumeurs en moins, passant de 13,2 millions de consommateurs de tabac à 12,2 millions. La prévalence du tabagisme quotidien est tombé de 29,4% en 2016 à 26,9% en 2017, soit une baisse de 2,5 points. Ce constat est plus particulièrement marqué chez les hommes de 18 à 24 ans (44% en 2016 vs 35% en 2017) et chez les femmes de 55 à 64 ans (21% vs 18% en 2017). Mais 73 000 décès par an sont toujours dus à cette addiction

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité