Publicité

QUESTION D'ACTU

Relation patient/médecin

Un patient sur deux s’est déjà senti négligé par un médecin

Pour six personnes sur dix, le sentiment d’être mal pris en charge conduit à changer de médecin. Les femmes sont un peu plus concernées que les hommes.

Un patient sur deux s’est déjà senti négligé par un médecin wutwhanfoto/istock

  • Publié 02.02.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Sentiment d’être jugé, peu ou pas pris au sérieux, manque d’informations : parfois, les relations entre médecins et patients sont houleuses. Selon une récente étude* réalisée par le site de téléconsultations ZAVA auprès de 1 000 Européens et Américains : 60% des interrogés ont déjà cherché un nouveau médecin après une consultation mal-vécue. 

Un sentiment de négligence 

En 2017, une précédente étude Zava/BVA mettait en lumière les craintes des patients : une personne sur deux déclarait être prête à renoncer à voir un professionnel de santé, par peur d’être jugée. Aujourd’hui, un patient sur deux affirme s’être déjà senti négligé pendant une consultation : le médecin ne s’est pas suffisamment occupé de leur problème de santé ou de leurs inquiétudes. Certains participants ont déjà ressenti une impression de mépris : "il m’a traité comme si je ne savais pas de quoi je parlais". Les femmes sont 13,8 % a l'avoir déjà ressenti. Le manque de réponse aux interrogations des patients est aussi une source de mécontentement. 

Globalement, les femmes sont plus nombreuses à se sentir mal considérées par leur médecin : 19% contre 15% des hommes. Dans certains cas, les hommes se sentent moins bien écoutés que les femmes : ils sont 18,3% à avoir été confrontés à un soignant qui ne s’intéressait pas, selon eux, à ce qui les préoccupait, contre 13,4% des femmes.

Les femmes médecins, mieux jugées

Le ressenti des patients n’est pas le même selon le genre du médecin. 62% des femmes se sont déjà senties négligées par un homme et sont 47 % à avoir perçu la même chose avec une femme. Les hommes sont 42% à s’être sentis négligés par un soignant, contre 37% par une soignante.

Plus de satisfaction, meilleure rémunération ? 

6 personnes sur dix ont changé de médecin après une mauvaise expérience. Les patients ne sont plus passifs face à ces situations et cela pourrait prendre de l’ampleur dans les années à venir : le projet de loi Santé veut en effet prendre en compte la satisfaction des patients dans l’élaboration de la rémunération des professionnels de santé. Il doit être présenté en Conseil des ministres le 13 février prochain. 

1. Méthodologie : Zava a collecté les réponses de plus de 1000 Européens et Américains, concernant leurs expériences chez le médecin, à propos de leur santé générale et sexuelle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité