Publicité

QUESTION D'ACTU

Conditions de travail des médecins

Le British Medical Journal lance une campagne pour inciter les médecins à se reposer

Assurer le bien-être des médecins et par conséquent la sécurité des patients, c’est l’objectif du BMJ. La revue médicale britannique lance une campagne, appelant les professionnels de santé à prendre plus de pauses.

Le British Medical Journal lance une campagne pour inciter les médecins à se reposer PRImageFactory / iStock

  • Publié 08.02.2019 à 09h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous connaissons bien la situation en France : certains hôpitaux sont surchargés, les médecins travaillent donc de longues heures, et ce parfois sans prendre de pause. Pour assurer le bien-être des professionnels de santé, la revue médicale britannique British Medical Journal (BMJ), a décidé de lancer une campagne, à partir de ce jeudi 7 février. Son nom: "Give us a break", que l’on pourrait traduire par "Donnez-nous une pause".

Des médecins sous pression

Dans certains pays, France et Royaume-Unis compris, des coupes budgétaires sont exercées sur les services hospitaliers. Alors que le besoin en lits et en installations est croissant, les espaces réservés aux médecins sont souvent placés au second plan. Moins d’espaces pour se reposer, voire même pour dormir la nuit. Une enquête récente du Health Service Journal souligne l’état de fatigue des médecins. Ainsi, depuis août 2016, près de 36 000 jeunes médecins ont exprimé des préoccupations quant à leurs horaires de travail. Certains n’ont pas le temps de prendre de pause, ni de terminer leur travail correctement.

Libérer de l’espace et du temps

"Nous allons promouvoir une culture qui les encourage à prendre quelques minutes de leur journée pour faire une pause et se regrouper", explique Abi Rimmer du BMJ dans un éditorial destiné à lancer la campagne. En plus d’inciter les médecins à se reposer davantage, le British Medical Journal souhaite leur libérer de l’espace dans les hôpitaux.

Des salons exclusivement réservés au personnel ou encore des salles de garde bien équipées et bien entretenues. Ces dernières années, des organisations médicales et des syndicats ont déjà mené des campagnes sur cette question. "Nous réunirons ces organisations, ainsi que d’autres partis prenantes telles que les organisations d’employeurs et de patients, dans un effort commun visant à modifier les systèmes, les pratiques de travail et la culture afin que les médecins obtiennent les pauses dont ils ont besoin", conclut Cat Chatfield, l’une des rédactrices en chef de BMJ.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité