Publicité

QUESTION D'ACTU

Nettoyer le cerveau

Alzheimer : le défaut de nettoyage des cellules cérébrales est au cœur du problème

Le système d’épuration des cellules du cerveau est très diminué chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. L’amélioration de ce système de nettoyage chez des animaux atteints de cette maladie fait régresser les symptômes de l’affection.

Alzheimer : le défaut de nettoyage des cellules cérébrales est au cœur du problème Design Cells/istock

  • Publié 15.02.2019 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En dépit de recherches acharnées, la compréhension de la maladie d'Alzheimer reste difficile, en particulier à la phase tardive. Aucun nouveau médicament n'a été approuvé au cours des dernières années. Les chercheurs orientent donc leurs travaux sur les phases précoces de la maladie afin de pouvoir corriger le ou les processus qui conduisent à la maladie et prévenir potentiellement le développement de cette affection débilitante.

Une équipe internationale de recherche de l’Université de Copenhague, des Instituts nationaux de la santé et de l’Université d’Oslo, s’est intéressée à un aspect de la maladie qui tient la corde depuis quelques années :  système d’épuration des cellules du cerveau, appelé « mitophagie », est très diminué chez les animaux et chez les humains atteints de la maladie d'Alzheimer. L’amélioration de ce système de nettoyage chez les animaux fait régresser les symptômes d'Alzheimer. Ces travaux sont publiés la revue scientifique Nature Neuroscience.

Défaut de nettoyage

Lorsque le système de nettoyage des cellules du cerveau ne fonctionne pas correctement, il se produit une accumulation de mitochondries défectueuses dans les cellules du cerveau. La mitochondrie est en quelque sorte l’usine énergétique du cerveau et cela peut être vraiment dangereux pour la cellule.

En tout état de cause, un système d’épuration médiocre est nettement présent dans les cellules des humains et des animaux atteints de la maladie d'Alzheimer. Et lorsque cette épuration cellulaire est réalisée chez des animaux vivants, leurs symptômes de maladie d'Alzheimer disparaissent presque.

Des centrales d'énergie déficientes

Les mitochondries se trouvent à l’intérieur de la cellule et peuvent être considérées comme des usines pour fabriquer l’énergie dont les cellules ont besoin. La « mitophagie » est le processus qui décompose les mitochondries défectueuses pour en réutiliser les protéines qui les composent. Des recherches antérieures ont montré que la « mitophagie dysfonctionnelle » est associée à un mauvais fonctionnement des et des cellules nerveuses, voire à leur décès, mais jusqu'à présent, aucun lien avec la maladie d'Alzheimer n'avait été démontré.

Un processus d'épuration essentiel

Les chercheurs ont ainsi examiné de plus près le processus d’épuration des cellules cérébrales chez des malades décédés de la maladie d’Alzheimer, mais aussi dans des souris vivantes atteintes de la maladie d’Alzheimer (modèle animal). En outre, ils ont également testé des substances censées améliorer le processus de nettoyage dysfonctionnel sur ces mêmes modèles animaux.
Leurs résultats confirment de manière significative que le processus d’épuration cellulaire semble être un facteur important pour la survie des cellules humaines et dans différentes espèces animales. Les résultats sont encourageants : chez les modèles animaux vivants, certaines molécules testées semblent en mesure d’améliorer l’épuration des cellules, mais aussi les symptômes, la mémoire et l’apprentissage qui sont altérés dans la maladie d’Alzheimer.

Une maladie de l’accumulation

Tant dans la maladie d’Alzheimer que dans d’autres états de démence, il se produit une accumulation de protéines tau et bêta-amyloïde dans le cerveau, entraînant la mort cellulaire. Les chercheurs ont montré que, dans ces nouveaux modèles animaux, une telle accumulation ralentirait lorsqu’on renforce la mitophagie, c’est-à-dire l’épuration des cellules.
Les chercheurs estiment que, dans l'ensemble, leurs résultats indiquent que le processus de nettoyage est une nouvelle cible pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. Ils prévoient donc de commencer prochainement des essais cliniques chez l'homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité