Publicité

QUESTION D'ACTU

Apprentissage

Comment la musique peut-elle motiver le cerveau à apprendre ?

L’impact de la musique sur les émotions est bien établi et une nouvelle étude montre qu’il est possible de la mettre à profit pour favoriser certains processus cognitifs comme l’apprentissage.

Comment la musique peut-elle motiver le cerveau à apprendre ? agsandrew/istock

  • Publié 16.02.2019 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Ecouter de la musique peut apporter des avantages cognitifs concrets, dans la vie de tous les jours et chez certains malades. L'écoute de certains types de musique peut altérer notre perception de certains évènements négatifs ou au contraire favoriser notre créativité. Les personnes qui ont de l'anxiété et sont sensibles aux émotions stressantes, comme les patients souffrant de maladie d'Alzheimer, fonctionnent mieux lorsqu'elles écoutent de la musique.

Dans une nouvelle étude, une équipe de recherche de l'Université McGill à Montréal, montre que la musique peut être utilisée pour activer le centre de récompense du cerveau et motiver ainsi l'apprentissage. Ces résultats sont publiés dans la revue PNAS.

La musique favoriserait l'apprentissage

Aucune étude n’avait pu démontrer que la musique pouvait avoir une influence réelle sur les fonctions cognitives et les performances du cerveau, même si leur impact sur les émotions était déjà reconnu. L’étude actuelle permet enfin de la démontrer. En faisant réaliser une tâche d’apprentissage avec une récompense musicale à des cobayes sains, elle a réalisé en même temps une IRM fonctionnelle du cerveau pour comprendre à quel point une musique agréable incitait le cerveau à apprendre, et donc à rechercher sa récompense musicale.

L'équipe a recruté 20 participants, âgés de 18 à 27 ans, à qui ils ont demandé de participer à une expérience d’apprentissage et de récompense musicale. Chaque personne devait choisir une combinaison de couleurs et chaque combinaison avait une probabilité différente que le cobaye entende une musique agréable ou une séquence audio dissonante et désagréable. Après quelques tentatives, les participants ont appris quelles combinaisons ils devaient choisir afin d’augmenter leurs chances d’obtenir une récompense musicale agréable.

Stimulation du noyau accumbens

En comparant ces données avec les examens IRM fonctionnels, l’équipe a constaté que des prédictions correctes des personnes étudiées étaient corrélées à une activité accrue dans une zone du cerveau, appelée le noyau accumbens, que des études antérieures ont reliées à l’expérience du plaisir d’écouter de la musique.

Cette découverte indique que la musique est, en elle-même, une récompense et qu’elle peut suffisamment motiver le cerveau à apprendre de nouvelles informations pour lui permettre d’accéder plus facilement à cette source de plaisir.
De plus, les participants qui ont le plus souvent trouvé les bonnes combinaisons et les bonnes prédictions, sont ceux qui avaient l’activité la plus importante dans le noyau accumbens et ce sont également ceux qui ont fait les plus grand progrès d'apprentissage tout au long de l’expérience.

Cette étude démontre que la musique peut activer certains centres du plaisir dans le cerveau et, ce faisant, peut participer à la stimulation de certains processus du cerveau et en particulier l’apprentissage.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité