Publicité

QUESTION D'ACTU

Envie de dormir

Apnée du sommeil : somnoler la journée multiplie le risque de maladies cardiovasculaires

Les personnes atteintes d'apnée du sommeil qui somnolent pendant la journée ont plus de risques de souffrir d'insuffisance cardiaque, de faire un infarctus ou un AVC. 

Apnée du sommeil : somnoler la journée multiplie le risque de maladies cardiovasculaires AndreyPopov / istock.

  • Publié 18.02.2019 à 17h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Les adultes atteints d'apnée du sommeil qui ont envie de dormir la journée sont beaucoup plus susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires que les autres malades, selon une nouvelle étude. Comme il existe plusieurs sortes d’apnées du sommeil, les chercheurs ont ici précisé quels types de patients avaient le plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires.

Différents types d’apnée du sommeil

"De nombreuses études ont montré que les patients atteints d’apnée du sommeil pouvaient être classés en sous-catégories de malades, en fonction de leurs symptômes", explique le Dr Mazzotti, directeur de l'étude et spécialiste du sommeil (Pennsylvanie). "Mais jusqu'à présent, on ne savait pas si ces différents types d’apnée du sommeil avaient des conséquences cliniques différentes, surtout en ce qui concerne le risque cardiovasculaire", ajoute-t-il.

Pendant douze ans, son équipe a analysé les données médicales de 1 207 malades âgés de 40 ans ou plus au moment du recrutement. Résultat : les patients somnolents étaient trois fois plus susceptibles de souffrir d'insuffisance cardiaque que les autres, et avaient deux fois plus de risque de faire un infarctus ou un AVC.

Les symptômes qui doivent alerter

Grâces à ces nouvelles données, les cliniciens peuvent désormais savoir que "les patients souffrant d’apnée du sommeil se plaignant de se sentir fatigués lorsqu'ils se réveillent et somnolent pendant la journée sont plus vulnérables face aux maladies cardiovasculaires", se félicite le Dr Mazzotti, en vue d’une meilleure prévention. Son équipe est par ailleurs en train de mettre au point un outil simple pour faciliter la classification des patients atteints d’apnée du sommeil.

Le terme "troubles respiratoires du sommeil" fait référence à une série d’affections qui se traduisent par une respiration anormale pendant le sommeil. Environ 5% des Français en souffrent. Les symptômes qui doivent alerter sont des ronflements très sonores, l'envie d'uriner pendant la nuit, les sueurs nocturnes, une irrégularité du rythme respiratoire et même des arrêts de la respiration (non mortels).

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité