Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépression atypique

« Dépression souriante » : ce masque de bonheur qui cache un profond mal-être

Le concept de "dépression souriante" implique des personnes qui mènent une vie apparemment normale et active, mais qui souffrent d'un dangereux mal-être psychologique. Difficile à diagnostiquer, cette pathologie peut conduire au suicide. 

« Dépression souriante » : ce masque de bonheur qui cache un profond mal-être grinvalds / istock.

  • Publié 23.02.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans la plupart des cas, les personnes victimes d’une dépression sont aisément identifiables : pleurs, difficultés à se mouvoir ou à travailler, sur ou sous alimentation, problèmes de sommeil, etc… Mais certains malades parviennent à cacher totalement leur mal-être à leur entourage : on parle alors de "dépression souriante", ou de "dépression atypique".

Tentations suicidaires

"Dans les faits, une proportion importante de personnes déprimées, auxquelles leurs activités ne procurent plus de plaisir, parviennent à cacher leur état en souriant. Or ces personnes pourraient être particulièrement vulnérables aux tentations suicidaires", explique Olivia Remes, candidate au doctorat (université de cambridge), dans Ouest-France. Selon une récente étude, environ 60% des personnes décédées par suicide nient auparavant avoir des pensées suicidaires lors de la demande spécifique d'un psychiatre ou d'un médecin généraliste.

"Une vie apparemment normale et active"

"Il peut s’avérer très difficile de repérer les personnes souffrant de dépression souriante. Elles semblent en effet n’avoir aucune raison d’être tristes – elles ont un emploi, un appartement, voire peut-être des enfants ou un partenaire. Elles sourient quand vous les saluez et peuvent converser agréablement. Bref, face au monde extérieur, elles revêtent un masque et mènent une vie apparemment normale et active", poursuit l’expert.

Symptômes

Une personne sur dix fera une dépression au cours de sa vie, potentiellement à n’importe quel âge. Parmi elles, 15% à 40% souffriront d’une "dépression souriante". Les symptômes se recoupent avec ceux de la dépression "classique", mais sont aussi spécifiques : sur-alimentation, problèmes de sommeil, sensations de lourdeur dans les bras et les jambes, être aisément blessé par la critique ou par le rejet, réactivité ponctuelle aux événements positifs, pics dépressifs le soir et le matin.

"Cette forme de dépression « souriante » semble plus fréquente chez les personnes ayant certains tempéraments. Elle est en particulier liée au fait d’être plus enclin à anticiper l’échec, à éprouver des difficultés à surmonter les situations embarrassantes ou humiliantes, et à avoir tendance à ruminer ou à trop se focaliser sur les situations négatives qui se sont produites", conclut Olivia Remes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité