Publicité

QUESTION D'ACTU

Allergies alimentaires

Allergie à la viande : les tiques sont encore plus redoutables qu'on ne le pensait

Les tiques, responsables de l'augmentation des allergies à la viande, sont encore plus dangereuses qu'on ne le pensait jusqu'ici. 

Allergie à la viande : les tiques sont encore plus redoutables qu'on ne le pensait AlexRaths / istock.

  • Publié 25.02.2019 à 12h08
  • |
  • |
  • |
  • |


La probabilité que la piqûre d’une tique provoque une allergie à la viande rouge pourrait être plus élevée qu'on ne le pensait auparavant, selon une nouvelle étude présentée à un congrès.

Les recherches révèlent que l'alpha-gal causant l'allergie à la viande rouge - un sucre présent dans presque tout les sangs de mammifère, à l'exception des humains - se trouve de toute façon dans la salive de la tique, peu importe si la petite bête s'est récemment nourrie du sang d'un animal. Cela remet en question les théories antérieures. Jusqu'à présent, on pensait que pour qu'une tique déclenche une réponse immunitaire allergique à l'alpha-gal chez l'homme, elle devait s'être récemment nourrie du sang riche en alpha-gal d'un mammifère.

Une allergie récente

"Notre hypothèse initiale était que les humains développaient l'allergie après avoir été exposés à l'alpha-gal par une tique qui s'était nourrie d'un cerf, d'un chien ou d'un autre petit mammifère atteint d'alpha-gal", explique le Dr Scott Commins, professeur agrégé de médecine à l'UNC School of Medicine. "Ces nouvelles données suggèrent que les tiques peuvent induire cette réponse immunitaire sans avoir besoin de sang de mammifère, ce qui signifie que le risque que chaque morsure conduisant potentiellement à l'allergie est plus élevé que prévu."

L’allergie à la viande est relativement rare. Selon la littérature scientifique, moins de 3% des adultes y sont sujets. Mais depuis une vingtaine d’années, cette allergie se propage dans le sud-est des Etats-Unis, sur la côte est australienne et plus récemment en Europe, notamment à cause des tiques, comme l’ont révélé des chercheurs en 2009. La réaction se manifeste généralement par de l’urticaire au niveau de la bouche, des gonflements et peut aussi induire de graves réactions anaphylactiques, voire la mort.

Eviter les piqûres de tiques

Comme l’allergie à la viande ne se traite pas, il faut donc au maximum éviter les piqûres de tiques, qui se contractent principalement lors d'une sortie en forêt. Pour vous protéger des morsures de tique lors de vos promenades, utilisez des répulsifs et portez des vêtements couvrants et de couleur claire. Évitez de marcher au milieu des herbes hautes, des buissons et des branches basses, privilégiez les chemins balisés et ne vous étendez pas dans l’herbe. Inspectez-vous au retour de vos promenades et détachez immédiatement les tiques fixées à l’aide d’une tire-tique, d’une pince fine ou, à défaut, de vos ongles gantés (n’utilisez en aucun cas de l’éther ou tout autre produit), puis désinfectez bien la plaie*. 

Rappelons que les tiques sont vecteurs d'autres maladies graves, comme la fameuse maladie de Lyme

*Source : Anses

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité