Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Il peine à respirer et perd l'odorat à cause d'une dent qui lui poussait dans le nez

Un Danois de 59 ans qui peinait à respirer et avait perdu l'odorat s'est vu retirer une dent qui avait poussé dans son nez. Un cas insolite, rare, mais déjà observé en Arabie Saoudite en 2014.

Il peine à respirer et perd l'odorat à cause d'une dent qui lui poussait dans le nez capture écran/ BMJ

  • Publié 03.03.2019 à 12h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Insolite mais vrai ! Un Danois de 59 ans a perdu l'odorat à cause d'une dent qui lui poussait dans le nez. Ce cas très rare a été rapporté dans la célèbre et très sérieuse revue scientifique BMJ.

"Une dent nasale est rare et les symptômes sont variables"

Le patient "s'est présenté avec une congestion nasale unilatérale et un écoulement, indiquent les médecins du département oto-rhino-laryngologie de l’hôpital universitaire d’Aarhus, au Danemark. L'examen clinique a révélé une masse dans le plancher de la cavité nasale. La tomodensitométrie (une technique d'imagerie médicale, NDLR) des sinus indiquait la présence d'une dent ou d'un kyste dermoïde (une petite tumeur bénigne qui peut renfermer de la graisse, des cheveux, des glandes cutanées... NLDR)". Quoi qu'elle était, cette masse était recouverte de mucus, ce qui obstruait les capacités respiratoires du patient et avait provoqué la perte de son odorat.

Après des examens plus approfondis, les médecins sont formels : il s'agit bien d'une dent. "Une dent nasale est rare et les symptômes sont variables. Il peut ressembler à d'autres maladies telle que la rhinosinusite chronique. L'ablation chirurgicale est recommandée pour confirmer le diagnostic et éliminer les symptômes". Il s'agit d'un cas très rare, face auquel les médecins ont avoué ne pas avoir d'explication. Ils ont tout de même précisé que le patient avait subi une fracture de la mâchoire et du nez étant plus jeune, mais qu'il y avait peu de chance pour que cette dent ait élu domicile dans son nez après ce traumatisme. Quoi qu'il en soit, "vous devez toujours avoir l’esprit ouvert quand vous croyez être devant un cas de sinusite chronique", a conclu le médecin ORL Alex Farag.

"Je ne vous dit pas ma stupéfaction lorsque j'ai pu observer les radios de ce patient"

En 2014, le cas similaire d'un jeune homme de 22 ans originaire d'Arabie Saoudite avait été rapporté dans The American Journal of Case Reports. Ce dernier avait une sorte de prémolaire d’un centimètre de long dans la narine gauche. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, "les histoires de dents surnuméraires sont assez fréquentes", expliquait à l'époque John Hellstein, professeur de pathologie buccale à l'Université de l'Iowa (Etats-Unis) au site Livescience. Selon lui, "des dents supplémentaires peuvent pousser dans la bouche : ainsi entre 0,15 % et 3,9 % de la population aurait même plus de 32 dents. Mais elles sont rarement dans le nez", admet-il.

"C’est un cas inhabituel. Nous en voyons plusieurs chaque année, mais que la dent ait poussé dans la cavité nasale est très inhabituel. Je n'en ai jamais vu personnellement. Je ne vous dit pas ma stupéfaction lorsque j'ai pu observer les radios de ce patient. Côté explications, on sait que les cas de mesiodens, ou 'dent surnuméraire', sont le plus souvent génétiques et vont souvent de pair avec un bec-de-lièvre". Autre cause évoquée : un traumatisme, une infection, voir des malformations anatomiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité