Publicité

QUESTION D'ACTU

Problèmes de fertilité

Cancer du sein : les femmes infertiles sont plus exposées

Les femmes ayant des problèmes de fertilité auraient un risque plus élevé de développer un cancer et plus particulièrement du sein.

Cancer du sein : les femmes infertiles sont plus exposées gbh007 / istock

  • Publié 14.03.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France, tout comme dans l’Union européenne et aux Etats-Unis. Dans plus de huit cas sur dix, la maladie touche des femmes âgées de 50 ans et plus. Une étude américaine publiée dans la revue Human Reproduction révèle que les femmes avec des problèmes de fertilité présentent un risque accru de développer un cancer du sein. À noter qu’une femme est considérée comme infertile lorsqu’elle ne tombe pas enceinte au bout d’un an d’essai. Cela ne veut donc pas forcément dire qu’elle est stérile.

Un risque global supérieur de 18%

Le Dr Gayathree Murugappan, chercheur en endocrinologie de la reproduction et en infertilité à la faculté de médecine de l’Université de Stanford (Californie, Etats-Unis), est l’un des auteurs de l’étude. Avec ses collègues, elle a analysé les données de 64 345 femmes identifiées comme infertiles par diagnostic, test ou traitement entre 2003 et 2016. Ce groupe a été comparé à 3 128 345 femmes sans problèmes de fertilité. Chaque participante à l’étude avait trente ans environ. Elles ont été suivies pendant quatre ans.

Au cours de la période de suivi, 1 310 cancers ont été diagnostiqués chez les femmes infertiles, contre 53 116 dans le groupe témoin. Dans chaque groupe, le cancer du sein était le plus répandu. Les chercheurs ont pris en compte plusieurs critères susceptibles d’affecter les résultats, tels que l’obésité, l’âge ou le niveau d’éducation. Ils ont constaté que les femmes avec des problèmes de fertilité avaient un risque de développer un cancer supérieur de 18% par rapport au groupe témoin. Le risque absolu était en revanche de 2%, contre 1,7%.

L’accouchement protège contre le cancer

Une femme infertile sur 49 risque alors de développer un cancer, contre 1 sur 59 chez les femmes sans problème de fertilité. Si être infertile augmente le risque de cancer, les chercheurs ont aussi constaté qu’à l’inverse, accoucher d’un enfant peut avoir un effet protecteur. Ainsi parmi les femmes infertiles de l’étude, 22 024 d’entre elles, soit 34%, ont eu au moins un bébé pendant la période de suivi. 626 532 femmes du groupe témoin, soit 20%, ont donné naissance à au moins un enfant. Parmi toutes les participantes, le risque de cancer était alors de 1 sur 56 chez les femmes infertiles, contre 1 sur 86 dans le groupe témoin.

Cancer du poumon, de la thyroïde, du foie

Toujours selon les résultats de l’étude, les femmes infertiles seraient exposées à d’autres types de cancer, comme des cancers liés aux hormones: cancer des ovaires ou cancer de l’utérus. Les chercheurs ont également découvert qu’avoir des problèmes de fertilité augmenterait aussi les risques de cancers non liés aux hormones, tels que le cancer du poumon, de la thyroïde, du foie, de la vésicule biliaire mais aussi de leucémie.

"Bien que plusieurs de ces associations sont significatives, il est important de noter que le taux de risque est resté modeste", détaille le Dr Murugappan. À noter que les participantes de l’étude ont été suivies pendant quatre ans. Selon les chercheurs, l’infertilité pourrait influencer les risques de cancer sur le long terme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité