Publicité

QUESTION D'ACTU

Perte de poids

Obésité et surpoids : le thé vert pourrait vous aider

Des chercheurs ont réussi à réduire l’obésité grâce à une alimentation riche en thé vert. Cette découverte pourrait aider à réduire le nombre de cas de diabète chez les personnes à risque.

Obésité et surpoids : le thé vert pourrait vous aider Solstizia / Istock

  • Publié 14.03.2019 à 12h59
  • |
  • |
  • |
  • |


D’anciennes études avaient déjà prouvé que le thé vert aidait à prévenir l’obésité et à protéger des inflammations intestinales. Pour comprendre tous les avantages du thé vert, des chercheurs américains ont décidé de mettre au point une expérience chez les souris. Leur étude a été publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry. 

Ils ont ainsi découvert que les intestins des souris se portaient mieux avec une alimentation composée de 2% de thé vert. En effet, ces souris avaient une meilleure imperméabilité de l’intestin et leur microbiote était de meilleure qualité (les bactéries sont plus saines). "Cette étude prouve que le thé vert encourage la croissance de bonnes bactéries intestinales, ce qui conduit à une série d'avantages qui réduisent considérablement le risque d'obésité", a déclaré Richard Bruno, auteur principal de l'étude et professeur de nutrition humaine à l’université The Ohio. 

Le thé, notre allié pour un intestin en bonne santé

Pour cette étude, les souris de laboratoire ont été séparées en deux groupes. Pendant huit semaines, le premier groupe a suivi un régime alimentaire riche en graisses, conçu pour entraîner l'obésité et l'autre moitié un régime alimentaire classique. Dans chacun de ces groupes, la moitié mangeait un extrait de thé vert mélangé à leur nourriture. Les chercheurs ont ensuite mesuré le poids du corps et des tissus adipeux, la résistance à l'insuline, et la composition des microbes intestinaux. Il est apparu que les souris nourries avec un régime riche en graisses et en thé vert ont pris environ 20% de poids en moins les souris nourries avec un régime identique, mais sans thé. Ces souris présentaient également moins d'inflammation de l'intestin et avaient un intestin plus fort, et mieux armé contre les fuites intestinales. Les chercheurs ont également découvert que le thé vert contribuait à une communauté microbienne plus saine.

Des expériences sur les Hommes en cours

Pour l’expérience, les souris ont ingurgité l’équivalente d’environ 10 tasses de thé vert par jour pour une personne. "Cela peut sembler beaucoup de thé, mais ce n'est pas très inhabituel dans certaines parties du monde", a déclaré le professeur Richard Bruno. Celui-ci et son équipe travaillent actuellement sur une nouvelle étude sur le thé. Celle-ci se penchera surtout sur les effets du thé vert sur les fuites intestinales chez les patients atteints du syndrome métabolique - une maladie qui prédispose les personnes au diabète de type 2 et aux maladies cardiaques. "Pour le moment, explique-t-il, il est trop tôt pour extrapoler aux humains les découvertes chez les animaux", mais il espère que son étude pourra aider à prévenir l’obésité. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité