Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Psoriasis de Kim Kardashian, pâtes le soir et césarienne en Afrique : les trois infos du jour

La star de la téléréalité Kim Kardashian évoque son psoriasis en public, manger des pâtes le soir serait finalement une bonne idée et la césarienne se révèle plus dangereuse pour les femmes africaines : voici l'actualité du jour. 

Psoriasis de Kim Kardashian, pâtes le soir et césarienne en Afrique : les trois infos du jour seb_ra / istock.

  • Publié 18.03.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Kim Kardashian parle de son psoriasis

Hier dimanche 17 mars, la star de la téléréalité Kim Kardashian a partagé une nouvelle image sur son compte Instagram dévoilant les stigmate de la maladie de peau dont elle souffre : le psoriasis. Celle qui d’ordinaire n’apparaît en public qu’avec une peau extrêmement maquillée a cette fois publié une photo d’elle au naturel, intitulée "bonjour psoriasis". On peut y voir la femme de Kanye West au réveil, avec des marques rouges bien visibles au niveau de ses yeux, sur son front, son menton et ses joues. De précédents clichés ont aussi dévoilé les jambes de la célébrité, attaquées par la maladie de peau, diagnostiquée chez Kim Kardashian depuis 2011. On vous en dit plus ici.

Manger des pâtes le soir permettrait de combattre le stress et l’insomnie

Selon des chercheurs américains du Brigham and Women’s Hospital, il n’y a pas de mal à manger des spaghettis, coquillettes ou autres macaronis le soir. L’étude, publiée dans la revue scientifique The Lancet, explique que ces plats favorisent le bon sommeil, mais aussi aident à réduire le stress et l’insomnie. Les conclusions expliquent que "la consommation de pâtes favorise la synthèse de l’insuline, ce qui facilite l’absorption du tryptophane lié à la sérotonine (qui régule l’humeur) et à la mélatonine (l’hormone du sommeil)". Alors oui, les pâtes peuvent nous aider à nous relaxer et à bien dormir, mais attention, il y a des conditions. Plus de détails dans notre article.

La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines

Une femme africaine sur 200 meurt des suites d’une césarienne. Dans la revue médicale The Lancet, des chercheurs africains publient les résultats d’une vaste étude menée sur la mortalité et la césarienne sur le continent. En Afrique, le taux de mortalité des césariennes est 50 fois plus élevé que celui des pays riches. On vous en dit plus ici.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité