Publicité

QUESTION D'ACTU

Acide eïcosapentaénoïque

La prescription d'oméga-3 pourrait réduire les problèmes cardiovasculaires

La prescription d’une dose de 4 grammes d’oméga-3 par jour pourrait aider à prévenir les complications cardiovasculaires chez les patients atteints d’une maladie cardiaque ou de diabète.

La prescription d'oméga-3 pourrait réduire les problèmes cardiovasculaires ThitareeSarmkasat/iStock

  • Publié 20.03.2019 à 22h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Aussi connu sous le nom d’oméga-3, l'acide eïcosapentaénoïque (ou EPA) pourrait être un moyen rentable et efficace de prévenir la survenue de complications cardiovasculaires chez les personnes à risque. C’est ce que met en lumière une nouvelle étude présentée lors de la 68e séance scientifique annuelle de l’American College of Cardiology. Selon ses auteurs, la prescription d'EPA appelé icosapent ethyl réduirait de façon significative la survenue d'événements ischémiques primaires, subséquents et totaux, y compris les crises cardiaques, les AVC et les décès connexes, chez les personnes à risque cardiovasculaire élevé malgré un traitement à la statine.

Une réduction de 30% des accidents cardiovasculaires

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi pendant 5 ans 8 179 patients présentant un risque cardiovasculaire et déjà traités par des statines. Tous présentaient aussi un taux élevé de triglycérides dans le sang (135 à 499 mg/dL). Environ 70 % des patients de l'étude avaient une maladie cardiovasculaire établie et les autres étaient diabétiques sans maladie cardiovasculaire connue, mais avec au moins un facteur de risque cardiovasculaire supplémentaire. Au départ, les taux médians de triglycérides étaient de 216 mg/dL et le taux médian de cholestérol LDL était de 75 mg/dL.

Les participants à l’étude ont ensuite été répartis aléatoirement en deux groupes : l’un recevant un placebo, l’autre recevant 2 grammes d’EPA deux fois par jour. Les résultats au bout de 5 ans sont sans appel : comparativement au placebo, l’EPA réduit de 30 % le taux combiné de décès cardiovasculaires, de crises cardiaques ou d'accidents vasculaires cérébraux non mortels, d'interventions pour une coronaropathie comme l'endoprothèse ou d'hospitalisations pour angine instable. 

Par ailleurs, chez les patients prenant de l’EPA, les premiers événements ischémiques ont été réduits de 25 %, les deuxièmes événements de 32 %, les troisièmes événements de 31 % et les quatrièmes événements ou plus ont été réduits de presque la moitié (48 %). Le médicament a également permis d'éviter 1 décès d'origine cardiovasculaire sur 5.

Des effets anti-inflammatoires

"En examinant l'ensemble des événements, non seulement les premiers, mais aussi les suivants, nous constatons que le médicament permet de réduire encore davantage les événements ischémiques. En ne considérant que les premiers événements, nous sous-estimons le véritable bénéfice sous-jacent du traitement offert", affirme Deepak L. Bhatt, directeur exécutif des programmes cardiovasculaires interventionnels au Brigham and Women's Hospital, professeur de médecine à la Harvard Medical School et auteur principal de cette étude. "Du point de vue du patient et du médecin, l'impact de l'icosapent éthyl sur l'ensemble des événements est ce qui compte le plus."

Selon les auteurs de l’étude, l’EPA a aussi montré des bienfaits cardiovasculaires constants dans tous les sous-groupes de patients, y compris chez ceux présentant des taux élevés de triglycérides. Cela suggère ainsi que cette forme pure et stable d’oméga-3 a non seulement comme effet d’abaisser les taux de triglycérides responsables de nombreux accidents cardiovasculaires, mais aussi qu’elle possède des propriétés anti-inflammatoires, des mécanismes antithrombotiques et la stabilisation de la membrane cellulaire.

"Avec ce médicament, nous ne prévenons pas seulement la première crise cardiaque, mais aussi la deuxième crise cardiaque et peut-être la troisième crise mortelle", explique le Pr Bhatt. "La prévention de ces événements cardiovasculaires subséquents pourrait améliorer l'état de santé et la qualité de vie des patients et réduire le coût total des soins médicaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité