Publicité

QUESTION D'ACTU

Rien que du naturel

Archéologie : la malédiction du pharaon expliquée par les microbes

D'après un archéologue qui vient d'exhumer 50 momies en Egypte, il n'y a jamais eu de "malédiction des pharaons". Les hommes qui ont découvert la tombe de Toutânkhamon sont morts à cause de bactéries vieilles de plusieurs milliers d'années, assure-t-il. 

Archéologie : la malédiction du pharaon expliquée par les microbes Merydolla/iStock

  • Publié 24.03.2019 à 18h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si la terrible malédiction des pharaons n’était en fait qu’une simple histoire de microbes ? C’est ce qu’a révélé le docteur Fathi Awad, archéologue égyptien, dans l'épisode "Le secret des pyramides" de l'émission 20h30 le samedi qui a été diffusé samedi 23 mars après le journal de France 2.

Au mois de février, Fathi Awad, "le Howard Carter de 2019", comme le surnomment les journalistes en référence à l’égyptologue britannique qui a découvert la tombe de Toutânkhamon en 1922, a exhumé 50 momies enterrées il y a 2 500 ans sur le site archéologique du Tuna El-Gebel à Minya, au sud du Caire (Egypte).

"Les tombes nouvellement découvertes sont une tombe familiale qui était probablement celle d’une famille de la classe moyenne supérieure (la méthode de momification indique qu’ils occupaient des postes importants ou prestigieux, NDLR)", avait alors annoncé le Ministre égyptien des Antiquités, le Dr Khaled El-Enany.

Suivi par l’équipe de télévision de 20h30 le samedi sur le site de sa découverte, Fathi Awad explique un masque sur la bouche : "L'air ici n'est pas sain. Des bactéries de plusieurs milliers d'années peuvent endommager vos poumons. Et dans le passé, des gens sont morts à cause de ça." "En fait, c'est ça qu'on appelait la malédiction des pharaons", tranche-t-il, coupant ainsi court à la légende.

Une rumeur lancée pour dissuader les pillards

Cette dernière est née au début du 20ème siècle et a été depuis très largement relayée par les médias du monde entier. Elle prétend que des membres de l’équipe d’archéologues d’Howard Carter seraient morts surnaturellement peu après avoir exhumé la momie de Toutânkhamon. Certains amateurs d’histoires à faire peur soutiennent également que les anciens Egyptiens auraient empoisonné l’air du tombeau pour punir d’éventuels pillards.

Mais si l’on en croit Awad, le décès violent de Lord Carnarvon, le commanditaire des fouilles, et de ses compagnons, aurait été tout simplement été causé par des microbes.

Il y a donc fort à parier que Carter avait lui-même lancé la rumeur de la malédiction afin d’éviter qu’un ouvrier malhonnête ne vienne piller les objets trouver dans le tombeau. Une technique de dissuasion qui a d’ailleurs fait ses preuves.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité