Publicité

QUESTION D'ACTU

Loi Santé

Angines : les tests de dépistage en pharmacie prochainement remboursés

Le gouvernement doit annoncer le remboursement de ces tests, qui permettent de déterminer si l’angine est virale ou bactérienne. 

Angines : les tests de dépistage en pharmacie prochainement remboursés SanderStock/istock

  • Publié 25.03.2019 à 14h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Huit minutes pour savoir si votre mal de gorge est viral ou bactérien : depuis 2013, les pharmaciens peuvent réaliser ce test rapide dans leur officine. A partir du 1er janvier prochain, ces examens seront remboursés d’après un article du Parisien. La mesure doit être annoncée, lundi 25 mars, lors du comité interministériel de la santé.

Les pharmaciens formés 

"Sur les 4200 pharmaciens, nous sommes près de 600 à avoir reçu cette formation et être habilités à faire ces tests. Mais c’est une très bonne idée de vouloir aller plus loin", se réjouit dans Le Parisien Martial Fraysse, président du conseil régional d’Ile-de-France de l’ordre des pharmaciens. L’examen consiste à frotter un genre de coton-tiges vers les amygdales du patient, puis d’attendre huit minutes, ensuite les résultats s’affichent : un trait pour une angine virale, deux traits pour une angine bactérienne. Dans le dernier cas, le pharmacien conseille au patient de consulter un médecin pour avoir des antibiotiques, dans le premier, il lui fournit un traitement adapté à base d’antalgiques. Le kit de test coûte une dizaine d’euros. 

Réduire l’usage inutile d’antibiotiques

Pour le gouvernement, l’objectif de cette mesure est de réduire les prescriptions inutiles d’antibiotiques. Alors que la résistance des bactéries à ces médicaments est une menace pour la santé mondiale, 8% des Français déclaraient dans un sondage en avoir déjà pris en automédication. L’autre effet positif doit être de lutter contre l’engorgement des cabinets médicaux.

Délivrance de vaccins et de médicaments 

Les pharmaciens sont habilités à réaliser deux tests en plus de celui de l’angine : la glycémie et la grippe. Il suffit d’être équipé d’un "espace de confidentialité" pour être autoriser à les effectuer dans une officine et de suivre une formation. La semaine dernière, les députés ont autorisé les pharmaciens à prescrire certains médicaments pour traiter les pathologies bénignes, dont l’angine ou la cystite. Cela devrait permettre de "dépanner" les patients en cas d’urgence. Pour renforcer la couverture vaccinale, ils pourront aussi délivrer certains vaccins, sans ordonnance du médecin. La Haute autorité de santé sera en charge d’établir la liste des vaccins concernés. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité