Publicité

QUESTION D'ACTU

Genre

Hommes et femmes ne sont pas égaux face à la douleur

Une étude récente montre que les mécanismes neurologiques de la douleur sont différents chez l’homme et la femme.

Hommes et femmes ne sont pas égaux face à la douleur AntonioGuillem/ISTOCK

  • Publié 26.03.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


12 millions de Français souffrent de douleurs chroniques : combien sont des hommes ? Combien sont des femmes ? Les études se sont multipliées sur le sujet du genre et de la douleur ces dernières années. Des travaux récents apportent un éclairage nouveau : le mécanisme de la douleur n’est pas le même selon le genre, si bien que les douleurs ressenties peuvent être différentes. 

Deux types de cellules différents 

Dans cette recherche, parue dans la revue Brain, les chercheurs ont prélevé du tissu rachidien sur 8 femmes et 18 hommes, après le retrait d’une tumeur au cerveau. Ils ont ensuite analysé la composition génétique de ces prélèvements pour comprendre quels gènes sont liés à la perception de la douleur. Les scientifiques sont parvenus à identifier deux fonctionnements différents de la douleur en fonction du genre : pour l’homme, ce sont les cellules du système immunitaire qui sont actives pour répondre à la douleur, chez la femme ce sont les neuropeptides, des protéines libérées par les neurones. 

Des traitements différents ?

Les auteurs suggèrent la mise au point de traitements différents en fonction du sexe pour mieux répondre aux besoins de chacun. L’un des médicaments, actuellement à l’étude, pourrait être destiné aux femmes : les anti-CGRP (calcitonin gene-related peptide). Ils sont pour l’heure à l’étude dans le traitement de la migraine et ont montré leur efficacité dans différents travaux, or dans la plupart des cas, ce sont des femmes qui l’ont testé. Ces dernières subiraient une douleur liée à l’action des CGRP, c'est pourquoi ces médicaments leur seraient particulièrement adaptés.

Les hommes plus sensibles face à la douleur 

Les mécanismes de la douleur sont différents, et les ressentis aussi. En janvier dernier, une étude publiée dans Current Biology a montré que les hommes sont plus stressés face à la douleur. Ils gardent en mémoire leurs précédentes expériences douloureuses, ce qui les rend plus sensibles lorsqu’ils y sont à nouveau confrontés. Quant aux femmes, elles sont sensibles mais souvent moins écoutées par les médecins : les inégalités concernent aussi la santé. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité