Publicité

QUESTION D'ACTU

Radical

Rougeole : aux Etats-Unis, les enfants non vaccinés bannis des lieux publics

Aux Etats-Unis, le comté de Rockland, au nord de New-York, touché par une épidémie de rougeole, a décidé d'interdire les lieux publics aux mineurs non vaccinés. La mesure, annoncée mardi 26 mars, sera effective pendant 30 jours. 

Rougeole : aux Etats-Unis, les enfants non vaccinés bannis des lieux publics lolostock/iStock

  • Publié 27.03.2019 à 12h01
  • |
  • |
  • |
  • |


La rougeole continue de faire des siennes de par le monde. Alors que la France vient de connaître le premier décès de l’année lié à cette maladie virale très contagieuse, aux Etats-Unis, le comté de Rockland au nord de New York a décidé l’état d’urgence et d’interdire les lieux publics aux mineurs non vaccinés. La mesure, annoncée mardi 26 mars sur le site du comté, sera effective pour un mois. Il s’agit de l’annonce la plus radicale depuis la réapparition de la rougeole dans plusieurs régions outre-Atlantique.

"Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éteindre cette épidémie et protéger la santé de ceux qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales ou les enfants trop jeunes pour être vaccinés", explique le chef du comté, Ed Day dans un communiqué. Et de préciser : "les espaces publics sont définis comme un espace où plus de dix personnes sont sensées se réunir dans des buts civiques, gouvernementaux, sociaux, religieux ou de loisirs tels que le shopping, la consommation de boissons ou de nourriture". Les stations de bus, les écoles ou encore les hôpitaux sont également concernés.

"Alors que l’épidémie continue, nos inspecteurs ont commencé à rencontrer de la résistance chez ceux qu’ils essayent de protéger. On leur a raccroché au nez ou dit ne plus appeler. On leur a dit : "nous refusons de parler de cela, ne revenez pas" alors qu’ils visitaient des maisons d’individus infectés pour leur enquête", déplore par ailleurs Ed Day. "Ce genre de comportement est inacceptable et irresponsable. Il met en danger la santé et le bien-être des autres et montre un manque choquant de responsabilité et d’intérêt pour les autres et notre communauté", poursuit-il.  

"Une crise sanitaire publique"  

Et de conclure : "nous ne devons pas permettre à cette épidémie de continuer indéfiniment. Nous n’allons pas rester tranquilles tandis que nos enfants et notre communauté sont en danger. C’est une crise sanitaire publique et il est temps de sonner l’alarme, pour être sûrs que tout le monde agisse pour se protéger ainsi que ses voisins".

Situé à une quarantaine de kilomètres de New York, le comté de Rockland compte plus de 40 000 âmes. En octobre, sept voyageurs contaminés par la rougeole sont arrivés dans le comté, déclenchant alors la plus longue épidémie de la maladie depuis son éradication officielle en 2000. En effet, d’après Ed Day, Rockland a enregistré 153 cas confirmés depuis octobre. Et en dépit des campagnes de vaccinations intensives menées par les autorités, 27% des enfants âgés de 1 à 18 ans ne sont toujours pas vaccinés. Pour le politique, "ces chiffres en disent long sur les raisons pour lesquelles l'épidémie continue".  

La vaccination : "un geste altruiste envers les plus fragiles"

Dans tous les pays actuellement touchés par une épidémie de rougeole, la résistance à la vaccination est en cause. L'Unicef s'est ainsi alarmée le 1er mars du retour de la maladie dans 98 pays ayant signalé un plus grand nombre de cas en 2018 qu'en 2017 et ce, malgré l’existence d’un vaccin. La recrudescence des cas de rougeole dans le monde entrave les progrès accomplis pour enrayer cette maladie, notent les auteurs du rapport. "C’est un appel au réveil, a déclaré Henrietta Fore, directrice générale de l’Unicef. Nous disposons d’un vaccin sûr, efficace et peu coûteux contre une maladie très contagieuse – un vaccin qui a sauvé près d’un million de vies chaque année au cours des deux dernières décennies".

En France, où le premier décès lié à la maladie vient d’être enregistré, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a quant à elle rappelé que "la vaccination est aussi un geste altruiste envers les plus fragiles". "La plupart des pays du nord, où il n’y a pas de défiance vis-à-vis du vaccin, ne sont pas touchés par ces épidémies", expliquait-elle également ce mois-ci.

La rougeole, maladie infectieuse due à un virus très contagieux, touchait avant surtout les jeunes enfants à partir de 5-6 mois. Toutefois, à l’heure actuelle, un tiers des cas déclarés en France concerne des personnes de plus de 15 ans. D’après Agnes Buzyn, "une personne malade peut en contaminer jusqu'à 20". Ainsi, la rougeole est dix fois plus contagieuse que la grippe. Elle se transmet très facilement d’une personne à l’autre. Que ce soit par l'air, lors de toux, éternuements ou par contact avec des objets contaminés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité