Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies hivernales

L’épidémie de grippe est bel et bien terminée

Santé publique France annonce la fin de l’épidémie de grippe saisonnière et une baisse du nombre de cas de rougeole cette année.

L’épidémie de grippe est bel et bien terminée FouqueMichaël/istock

  • Publié 28.03.2019 à 14h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Le printemps arrive et la grippe s’en va. Santé publique France annonce la fin de l’épidémie de grippe saisonnière, et fait un premier bilan de celle de la rougeole. La grippe a tué moins de personnes cette année en comparaison à 2018, et le nombre de cas de rougeole a largement diminué. 

L’épidémie est finie, mais la vigilance reste de mise

Après douze semaines de surveillance accrue, l’épidémie de grippe est terminée. 8 800 personnes sont décédées à cause de la grippe cette année, contre 12 980 l’an dernier. Pour les deux périodes, il s’agit principalement de personnes âgées de plus de 75 ans, plus fragiles que la moyenne, et donc plus susceptibles d’être victimes de complications. 

Cette année, deux virus ont été en cause : le  H1N1 et le H3N2. Le vaccin mis au point avait un taux d’efficacité d’environ 70 % sur le premier, contre seulement 21 % sur le second. En moyenne, la moitié des populations à risque est vaccinée chaque année, ce qui est encore trop peu. L’Ordre des pharmaciens aimerait justement que tous les membres de la profession soient autorisés à vacciner, pour améliorer la couverture vaccinale. Si le ministre de la Santé l’autorise, la mesure pourrait être appliquée dès l’automne 2019. 

Moins de cas de rougeole 

489 cas de rougeole ont été déclarés depuis le 1er janvier, contre 1332 pour la même période l’an dernier. Au total, il y a eu 30 % d’hospitalisations et un décès. Depuis 2008, une vingtaine de personnes sont décédées des complications de cette maladie. Sur l’ensemble des cas de rougeole cette année, 91% sont dus à des personnes mal ou pas vaccinées.

Maintenir les mesures de protection

La fin de l’épidémie de grippe ne signifie pas que le virus a totalement disparu du territoire, toutes les mesures d’hygiène recommandées restent valables : se laver les mains, se couvrir la bouche ou le nez lorsqu’on tousse ou qu’on éternue, utiliser des mouchoirs à usage unique, ou encore éviter de se toucher le nez et la bouche. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité