Publicité

QUESTION D'ACTU

Avis de l'Anses

Arthrose : ces compléments alimentaires à éviter en cas de diabète, d'asthme et de grossesse

Selon l’Anses, certains compléments alimentaires à base de glucosamine ou de chondroïtine sulfate peuvent être néfastes pour la santé des personnes atteintes de diabète, d’asthme ou de problèmes cardiaques.

Arthrose : ces compléments alimentaires à éviter en cas de diabète, d'asthme et de grossesse supitchamcsdam / istock

  • Publié 29.03.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2018, le marché des compléments alimentaires a représenté près de deux milliards d’euros en France. Pourtant, les médecins émettent de plus en plus de doutes sur l’efficacité de ces compléments alimentaires, et même sur les risques qu’ils peuvent faire courir pour la santé. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) en déconseille certains, vendus pour soulager les douleurs articulaires, telles que l’arthrose ou des rhumatismes.

Troubles digestifs, problèmes cutanés

Ainsi, un dispositif de surveillance a permis de recenser quelques effets indésirables, qui pourraient être causés par des compléments alimentaires à base de glucosamine ou de chrondroïtine sulfate. Il s’agit d’atteintes hépatiques, de troubles digestifs ainsi que des problèmes cutanés, comme des démangeaisons ou des purpuras. Par conséquent, l’Anses réclame "que des mesures soient prises par les fabricants afin de mieux informer le consommateur sur les risques liés à la consommation de ces compléments alimentaires par ces populations spécifiques".

Déconseillés aux personnes à risques

En effet, certaines personnes devraient éviter de consommer ces compléments alimentaires. Parmi elles, les diabétiques ou pré-diabétiques, les asthmatiques ainsi que les personnes allergiques aux crustacés ou aux insectes (car la glucosamine est extraite de carapaces de crustacés). Les personnes traitées par des anticoagulants de type anti-vitamine K pourraient elles aussi souffrir d’effets indésirables. De plus, les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, qui doivent surveiller la teneur en sodium de leur alimentation, doivent éviter d’en consommer. Ces compléments alimentaires peuvent en être une source importante.

Demander l’avis de son médecin

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent également ne pas en prendre. Car il n’y a pas assez d’informations encore sur la sécurités de ces produits. Au total, plusieurs millions de personnes seraient concernées. Plus généralement, si vous comptez prendre ces compléments alimentaires, demandez conseil à votre médecin.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité